Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Fofie du blog Fofie lit

Retrouver la plume d’Isabelle Morot-Sir a été un vrai plaisir. Elle nous narre son histoire, sans partir dans tous les sens, ni agrémenter son intrigue de fioriture. Un roman feel-good qui se lit très bien !
L’intrigue de « Sans peur et sans reproche » m’a, aux premiers abords, parue simple : une jolie romance. Mais au fil de ma lecture, j’ai commencé à avoir des doutes sur cette fin qui arrivait bien vite alors qu’il restait un bon paquet de pages encore… Isabelle Morot-Sir a su m’étonner !
Je ne vous en dis pas plus : ne divulgâchons rien ! Lisez-le et soyez, à votre tour surpris. En attendant, sachez que le hasard fait bien les choses, la plus part du temps.
Dans cette romance, il y a des paysages provençaux à couper le souffle, de l’action, un bon page-turner et des personnages attachants.
Le personnage féminin principal, Félix, m’a épatée de par son côté décalé, à l’opposé des héroïnes de romances habituelles. A commencé par son prénom, dont au final : on ne saura rien ! ^^
Et petit « big up » à Gladiator, un personnage qui a du mordant et qui sait prendre soin des siens.
Forcément en 210 pages, l’intrigue va vite… enfin c’est ce que l’on pourrait croire car Isabelle Morot-Sir parvient à poser son intrigue, la faire vivre sur une année environs, malgré ces 210 pages !
Selon moi, tout est dit, y’avait pas besoin de plus.
Bref, « Sans peur et sans reproche » est une jolie romance qui cache bien son jeu !
Donec velit, Aliquam Nullam odio quis, Aenean massa commodo venenatis, at ipsum
%d blogueurs aiment cette page :