Critique du « Journal de Lorelei » par Sophie du blog Fofielit

 

Une romance qui se lit toute seule…

Isabelle Morot-Sir nous propose là Le Journal de Lorelei. C’est un journal intime, une fenêtre ouverte sur la vie haute en couleurs de l’héroïne, une réflexion sur la destinée et les choix faits au quotidien, une jolie romance.

 

Lorelei est une héroïne qui m’a bien plu ! D’ailleurs j’ai lu cette romance d’une traite, c’est pour vous dire à quel point je souhaitais connaître le fin mot de l’histoire… 

Loreilei, donc : elle est réfléchie, posée, elle sait ce qu’elle veut et ce qu’il faut faire pour l’obtenir ! Encore une fois, Isabelle Morot-Sir nous dépeint un personnage féminin blond, jolie, intelligente et avec un charisme fou.

 

En 122 pages, l’histoire va forcément assez vite, mais l’auteure a su ralentir l’action lorsqu’elle était primordiale à la romance. Le lecteur est entraîné dans les pensées du personnage au gré de ses rencontres, de ses choix, etc.

 

A travers les yeux de Lorelei, on découvre :  l’Espagne avec ses toros et le fougueux Miguel, Paris et sa folie routinière, l’Océanie avec ses plantes, ses rencontres et le destin ! 

Miguel, en bon macho, ne m’a pas plus plu que ça. Cependant j’ai bien aimé l’imaginer sur Fuego, avec la belle Lorelei sur la croupe, en costume traditionnel. J’aurai bien aimé savoir pourquoi le grand frère n’aime pas Lorelei… Arf.

Yann, lui m’a de suite plu ! Plus mature, plus posé, plus « plus » quoi ! 

Les deux son fana d’équitation et de leurs chevaux. A la fin, elle en choisira un… Lequel ?!

 

Bref… A lire ! ?

eleifend Aliquam libero Praesent dictum nec vulputate,
%d blogueurs aiment cette page :