Critique de El Matador 3 par Sophie du Blog Fofielit 

 

Et voilà, le troisième et dernier tome de la saga « El Matador » d’Isabelle Morot-Sir est lu ! 

Quel plaisir de retrouver la jolie Lyne et son fidèle El Matador ! 

 

Lyne a terminé ses études, la voilà prête pour la vie active… Mais avant ça, elle nous embarque dans un road trip dans l’Est Européen, pour notre plus grande joie !

Ce roman m’a fait penser quelque peu au premier roman d’Isabelle Morot-Sir que j’ai lu : « Journal personel et intime d’une nouvelle zingara ». Une jeunette qui part sur les routes avec son cheval… Mais la comparaison s’arrête là : leurs quêtes ne sont pas les mêmes, leurs routes non plus et Lyne n’est pas Max ! 

 

La plume d’Isabelle Morot-Sir est descriptive à point : on parcours les sentiers en même temps qu’El Matador les foule ! L’auteure nous permet de nous évader de notre quotidien, tout en restant au chaud dans notre canapé… Pratique ! C’est un vrai road-trip qu’Isabelle Morot-Sir nous propose, mais le tout agrémenté d’une touche de romance très appréciable.

 

Une jolie « surprise » dans ce troisième tome… J’ai adoré ! Dont je ne vous en dirai pas plus… Seuls ceux qui vont lire ce livre, sauront de quoi je parle ! Na !  (il y en a même une deuxième dans le même genre… 

*?* teasing de ouf, n’est-il pas ??? ? 

 

odio commodo Donec felis ut eget Donec neque.
%d blogueurs aiment cette page :