Critique de « La fleur de l’ombre » par Space Bubble 

On se retrouve pour une romance que j’ai a-d-o-r-é ! « La fleur de l’ombre » de Isabelle Morot-Sir. Je remercie l’auteur pour m’avoir proposé ce service presse sur Simplement. J’ai été subjugué par cette histoire. Je vous en dis plus juste ici !

Ce livre contient 183 pages. Il peut plaire à des ados à partir de 15 ans je pense. C’est une romance young adult que j’avais tellement hâte de vous présenter ! Ce livre est un coup de cœur pour moi ! Il se lit vite tellement on est happée par l’histoire.

Tout d’abord, je voulais vous parler du contexte, que je trouve vraiment très élaboré et vraiment passionnant. Le pays où est né Tamara est d’une simplicité et d’une cruauté flagrante. Ce pays a simplifié les choix de vies possibles en faisait de chaque individu un objet de recherche. Les humains ne sont que des sujets que le gouvernement souhaite manipuler pour garder un pays soit-disant « prospère ». Un univers extrapolé et qui s’oppose au pays voisin : le Mooraland. Un pays qui ressemble plus à ce que l’on connait aujourd’hui mais qui revêt un caractère sévère. Ces deux pays sont comme une critique de ce qui pourrait arriver sans être trop prononcé pour autant.

Le roman se « sépare » en deux parties : la vie comme Mère de la Patrie pour Tamara, puis ses difficultés rencontrées au Mooraland : la vie en prison. J’ai été scotchée par autant de détails, autant de petites choses qui font que je me suis laissée happer par la beauté d’un monde cruel. C’est grâce à cela que ma partie préférée du livre est le moment où elle se retrouve en prison. Je ne veux pas spoiler le livre mais il faut savoir que la beauté, la bienveillance et l’amour peuvent se trouver dans les lieux les plus durs et cruels.

Le personnage de Tamara est fort, intelligent et qu’est-ce que son caractère intense me plait. J’aime quand l’héroïne n’est pas toute molle, ou naïve et aveuglée. Tamara est sure d’elle et elle peut se transformer en vraie machine de guerre si elle le veut. Rien qu’avec des mots et sa force de caractère, elle m’épate. Elle a la sagesse d’une adulte et elle n’a que 16 ans. La vie n’est pas rose pour elle qui n’a jamais aspirer qu’à être architecte.

En somme, ce roman est une pure merveille. De l’action, de l’amour, de l’amitié surtout. Une beauté et un coup de cœur pour moi, je ne peux que le conseiller. Les émotions sont dépeintes avec tant de passion et de travail. C’est ce que j’ai trouvé le plus épatant au niveau de l’écriture. Les sentiments et émotions vivent à travers le lecteurs. En tout cas à travers moi, car elles m’ont transpercées. J’ai été subjuguée par ce roman.

Voilà voilà ! J’espère vraiment que je vous ai donné envie de lire ce livre ! Il mérite un immense succès ! 

 

ut sem, Lorem non Donec eleifend felis venenatis, mattis
%d blogueurs aiment cette page :