Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Angélique du blog Les lectures d’Angélique

 

Mon avis :

Felix, une jeune femme au prénom étrange, élève seule sa fille Charline dans un petit village de haute Provence. Elle a repris un commerce il y a quelques années qui lui permet d’être présente pour sa fille. Elle a fait la connaissance d’Evie qui a racheté la bibliothèque du village. C’est là que les deux mamans solos ont sympathisé. La vie de Felix se trouve chamboulée lorsqu’elle croise le chemin d’un beau pompier, Lowen. Malgré une évidente attraction, Felix se montre réticente à s’engager; Lowen parviendra-t-il à l’apprivoiser ?
Dans ce roman à la fois amusant et tendre, on découvre essentiellement Felix et Lowen; ces deux personnages se rencontrent par hasard et semblent attirés l’un par l’autre dès le premier regard. Tandis que Lowen a envie de se laisser porter par son cœur et de se lancer dans cette relation inattendue, Felix est plutôt sur la réserve. Elle est face à des envies contradictoires dictées par son cœur et sa raison… On devine rapidement des blessures anciennes liées au père de Charline. La jeune femme sait cacher ses émotions derrière un caractère enjoué et pétillant; elle est très surprenante et indépendante mais manque parfois d’audace par crainte de souffrir.  Lowen ne va pas s’avouer vaincu et mettra tout en œuvre  pour séduire Felix, quitte à risquer sa vie en affrontant Gladiator, la terrible oie de garde de la maison ! Cet homme bienveillant saura se faire accepter par la téméraire petite Charline et son chien, qu’en sera-t-il pour l’oie et maîtresse ?
Evie, l’amie de Felix, va tout faire pour la pousser dans les bras de Lowen, estimant qu’elle a le droit d’être heureuse et que le passé ne devrait pas l’empêcher de vivre pleinement. L’extravagante bibliothécaire est un soutien inestimable pour Felix. Ensemble, elles se serrent les coudes. Arrivées toutes les deux dans un petit village avec un projet étonnant, il a fallu qu’elles fassent leur place et montrent leur sérieux.
On s’attache rapidement à tous ces personnages. Leurs différents caractères les rendent uniques et touchants. J’ai adoré Gladiator et Raoul, deux animaux de compagnie atypiques et adorables; à l’image de Felix…
Durant plusieurs mois, nous suivrons Felix et Lowen. Leur jeu de séduction est mignon et drôle. Au-delà de la romance, le récit comporte également du mystère et plusieurs rebondissements dont l’un est inattendu. Ce dernier apporte du suspense et dynamise l’histoire. Ainsi, il n’y a pas de temps mort, on a pas le temps de s’ennuyer. Intrigués, on a envie de connaître l’issue de la relation entre Felix et Lowen, mais aussi découvrir leurs passés douloureux. L’auteure distille les informations petit à petit : cela attise notre curiosité et notre intérêt. Émouvant, ce livre est prenant. Il est question de hasard à plusieurs reprises : le hasard des rencontres, des événements. On peut s’interroger sur le destin : est-ce que tout est écrit d’avance ?
La plume d’Isabelle Morot-Sir est toujours aussi agréable. Elle nous plonge complètement dans l’esprit du Sud de la France grâce à un langage chantant, comme si on y était.
Ma note : 4,5/5
pulvinar lectus neque. justo suscipit id accumsan velit,