Critique de « Sans relâche » par Mélanie du blog Mélanie Bouquine

 

 

Passage du livre : 

Il était resté en arrêt pendant de longues minutes, stupéfait et admiratif. C’était moins ses longs cheveux parme et ses yeux clairs qui l’avait attiré, que l’émotion qui la transcendait : elle semblait radieuse.

 

Mon avis :

Un livre qui se lit très vite, de par l’histoire enivrante et la façon d’écrire de notre auteur qui nous plonge dans cette histoire. J’ai eu beaucoup de mal à quitter mon livre, ma seule envie était d’en découvrir un peu plus, de tout connaître sur nos personnages, leurs secrets, leurs futurs..

Ici, nous découvrons Eleora, âgée de 21 ans, blogueuse littéraire. Jeune femme très renfermée sur elle même, avec une mère peu présente et un père absent. Je me suis tout de suite prise d’affection pour ce personnage aux cheveux teintés de mauve, j’avais envie de découvrir ce qui l’avait rendue ainsi, j’avais envie qu’elle retrouve goût à la vie. A mon grand regret, j’ai détesté ses parents, mais adoré sa petite soeur, et vous allez comprendre assez vite pourquoi.

Un jour elle reçoit un message sur Twitter, une photo de profil avec un escargot, elle qui était méfiante finie par répondre aux messages, puis de fil en aiguille, de grande discussion vont suivre entre nos deux personnages. Le compte avec la photo de profil escargot est tenu par Clint, soldat de 26 ans, basé en Allemagne pour une mission.

Je me suis beaucoup attachée à Clint, son côté protecteur, sa manière de sourire tout le temps..

Pour en revenir à l’histoire, personnellement j’ai eu l’impression d’être dans un ascenseur émotionnelle durant toute ma lecture, j’ai pu facilement passer du rire aux larmes, la vie peut-elle vraiment s’acharner autant sur une personne ?

J’ai adoré pouvoir avoir les deux points de vue de cette histoire, même si au début j’ai eu du mal à savoir qui prendra la parole à chaque début de chapitre, rentrant directement dans l’histoire cela ne m’as pas vraiment dérangée.

Et cette fin, après la pluie le beau temps comme voudrait la citation, et bien ce livre le met parfaitement à exécution. Je pense que je pourrai lire et relire ce livre sans soucis, tellement l’histoire et fraîche, et pleine de tendresse malgré les coups durs de la vie.

Conclusion : 

Un grand merci à Isabelle Morot-Sir pour cette très belle découverte, que je vous recommande vivement.

Note : 5/5

Aenean dolor id, ut venenatis, nec
%d blogueurs aiment cette page :