Chroniques des Carnets de Lou-Anne T1 et 2 par Voleuse de rêves du Blog Voleuse de Rêves

Avant de commencer cette chronique, je remercie beaucoup Isabelle de m’avoir gentiment proposé de lire ces deux tomes ainsi que de me les avoir fait parvenir.

 

Résumé du tome 1 :

Lou-Anne est une jeune fille forte, indépendante et brillante. Un pas, un seul pas et tout a basculé. En d’autres lieux elle serait élève officier, aujourd’hui cependant elle doit se trouver une vie, s’adapter à un monde étrangement médiéval qui ne lui correspond en rien. Soutenue par Sir Robert, vieux héros d’une guerre lointaine, parviendra-t-elle à comprendre cette société ? À s’y faire une place ? Pourra-t-elle se faire accepter par cette population marquée par d’anciens combats, et forcée de supporter l’occupation des Darvars, peuple rude venu d’îles reculées et glacées ? Quels choix a-t-elle ? Au travers de ses carnets, elle vient confier ses doutes, ses incertitudes… Et surtout ses espoirs. D’origine arlésienne, née en 1967, Isabelle Morot-Sir a toujours écrit : poésies, nouvelles ou romans ont toujours fait partie de sa vie tout comme les voyages, la nature, les animaux, en particulier les chevaux. Vivant à Prague, elle se partage entre la France et l’étranger, entourée par son mari et ses fils, par ses chevaux et toute une ménagerie hétéroclite. Elle laisse alors librement courir son imagination, afin d’apporter rêves et émotions à ses lecteurs en les entraînant à sa suite vers d’autres réalités et d’autres mondes.

Mon avis :

Je suis absolument ravie de découvrir ce nouvel univers, ces nouveaux personnages et cette ambiance totalement inédite pour moi. L’univers médiéval est un univers qui m’est totalement inconnu mais j’ai passé un excellent moment avec Lou-Anne, Sir Robert et les autres personnages.

L’histoire est intéressante et enrichissante pour l’héroïne et nous-même puisqu’on est transporté avec elle dans une espèce d’ellipse/faille temporelle. On apprend les us et coutumes de l’époque médiévale, on essaie de s’habituer à la vie sans les technologies et sans les avancés que nous connaissons.

La jeune fille est super attachante, elle est sûre d’elle et en même temps, elle ne cache pas ses faiblesses et c’est un peu ça qui fait qu’on a vraiment envie de la suivre et qu’elle réussisse tout ce qu’elle entreprend.

J’aime la plume d’Isabelle qui nous donne toujours autant de détails sur les lieux, les personnages et tout ce qui se passe autour car malgré les longs passages descriptifs, il n’y a pas de monotonie, on est toujours sur le qui-vive, il se passe toujours quelque chose et j’adore ça !
La plume est fluide et inclusive car même lorsqu’on est pas habitué aux termes correspondant à l’époque, il faut se dire que Lou-Anne non plus ne sait pas tout et donc à un moment ou un autre, c’est expliqué.

« L’arme » secrète de Lou-Anne, sa dextérité et sa détermination sont vraiment des points forts et j’ai vraiment aimé la suivre tout du long, c’est une héroïne comme on les aime, un peu « badasse » mais humaine avec des sentiments et des émotions.

J’ai regretté que la jeune fille ne trouve rien qui la rattache à son époque en dehors de son emploi, j’ai trouvé cela vraiment triste pour elle. Cependant, je suis contente qu’elle soit bien accueillie là où elle est tombée.

Chaque personnage a une importance pour le récit, il n’y a pas de figurant et ça me plait beaucoup car c’est bien plus facile de retenir les noms lorsqu’ils sont actifs dans l’histoire.

Le personnage de Sir Robert est très surprenant et je ne m’attendais pas à autant de bienveillance de sa part, je l’aime bien. De même que Tybur m’a surprise autant que Lou-Anne a pu être surprise car je ne m’attendais pas du tout à sa fonction. Ça m’a refroidie légèrement ! haha

Les deux tomes sont très complets et toujours vibrants de l’histoire de Lou-Anne. Des personnages font leur apparition au cours de l’histoire, de même qu’un petit compagnon.

J’aime le fait qu’on nous en dévoile petit à petit et qu’on en apprend d’avantage sur les personnages au fur et à mesure quitte à casser un peu l’image qu’on se faisait d’eux au départ.

Carl de Lame et Renan de Dunvar prennent la place principale qu’avaient Sir Robert et Tybur dans le premier tome mais cela ne nuit pas à l’histoire car au contraire, elle permet à celle-ci d’évoluer l’histoire.

Conclusion :

On passe un très bon moment avec Lou-Anne. Il y a des rebondissements, des découvertes, des quêtes et des secrets, on a tout pour faire une merveilleuse saga y compris l’ambiance.
Je ne peux que vous recommander cette saga qui comporte déjà deux tomes sur cinq prévus !

Si vous aimez l’ambiance médiévale, les aventures et les quêtes, cette série est exactement celle qu’il vous faut.

Si vous n’êtes pas adepte de l’époque médiévale, ne vous laissez pas effrayer, vous manqueriez vraiment quelque chose de génial !

sed ipsum Aliquam eget commodo mi,
%d blogueurs aiment cette page :