Blog la Librosphère

Blog la Librosphère

Critique de « Milestone » par Noèmie du blog la Librosphère 

 

Résumé : 

Lyne et Max sont meilleures amies. Depuis quelque temps, elles ont pris conscience qu’elles s’effaçaient, se sacrifiaient même, au profit de la réalisation des rêves de leurs proches. Il aura suffi d’un coup de téléphone pour que les deux amies décident d’y remédier et de transformer leur vie en conte de fées !

 

Mon avis : 

Vous connaissez déjà mon amour pour les romans feel good d’Isabelle Morot-Sir (en particulier, La Citadelle des Dragons), qui m’a d’ailleurs livré ses petits secrets dans une interview en septembre dernier. C’est donc sans aucune hésitation que je me suis lancée dans la découverte de Milestone. Il s’agit en réalité du quatrième tome de sa série El Matador. Pas d’inquiétude : même s’il est toujours plus simple de lire l’intégralité d’une saga, les tomes peuvent tout de même être lus indépendamment. C’était donc ma première rencontre avec les personnages d’Isabelle que j’ai, encore une fois, beaucoup apprécié. L’amitié entre Lyne et Max est très forte, tout comme le lien qui unit Lyne à sa fille Cassandra. Il y a en effet beaucoup d’amour et de pureté dans ce roman, auquel on rajoute une bonne dose de tranquillité. La nature, les balades à cheval… Lue en plein hiver, cette histoire m’a donné un avant-goût de printemps. Sans oublier quelques touches d’humour et pas mal de rebondissements qui font de Milestone un agréable voyage. Alors, prêts pour un road-trip ?

 

Points positifs :
* La puissance et la pureté des liens entre les personnages
* Un cadre agréable mêlant voyage, nature et animaux
* Le style d’écriture, doux et poétique

Points négatifs :

* Un roman assez court : on en voudrait encore !

 

Blog de Line Marlin

Blog de Line Marlin

Critique de « Milestone » par Line du blog de Line marin

 

Aujourd’hui c’est la sortie du quatrième et dernier volume de la série El Matador d’Isabelle Morot-Sir : « Milestone ». Une histoire feel good autour de la passion du cheval. Ce dernier volume est court : 114 pages et disponible dès aujourd’hui sur Amazon en numérique et papier.

L’histoire

Luc réalise son rêve d’être champion tandis que Max, sa femme, l’accompagne de tournoi en tournoi. Son amie Lyne, qui partage son goût pour les randonnées à cheval, voit de moins en moins son mari, Matt’ passé de militant écolo à patron d’un groupe industriel. Les deux hommes suivent leur voie, mais est-ce vraiment la vie que souhaitent les deux amies ? Et leurs rêves que sont-ils devenus ?

Mon analyse

J’ai lu ce quatrième tome sans avoir lu les précédents et cela ne m’a pas gêné. Les premiers chapitres présentent les personnages et leurs relations ce qui permet de prendre la caravane en cours de route.

Tout d’abord, arrêtons-nous sur le titre : « Milestone ». Terme anglais désignant la borne kilométrique, ce qui donne au figuré une étape importante, un jalon. Et bien ce titre est très bien choisi ! Tout d’abord car c’est une escapade aux États-Unis (où on parle anglais) et ce récit regroupe le sens littéral et le sens figuré. La borne kilométrique de la randonnée équestre et l’étape importante du bilan de notre vie et de la direction qu’on souhaite lui impulser.

Une escapade aux États-Unis, oui. Mais une escapade équestre. « Milestone » est une plongée dans l’univers chevalin : courses, randonnées, rodéos, etc. Je ne suis pas passionnée de cheval, loin s’en faut (désolée Isa ^^). J’ai cependant beaucoup apprécié découvrir cet univers que l’autrice connaît sur le bout des doigts. Pour ceux qui préfèrent les ânes, il y a un mulet !
Au final, j’ai fortement enrichi mon vocabulaire et découvert un monde un peu inconnu.

Au niveau style, j’ai pris plaisir à retrouver l’univers feel good et la plume d’Isabelle. Toujours délicate, poétique et avec une petite dose d’humour. À nouveau, des héroïnes courageuses qui font des choix difficiles, mais reprennent en main leur destin.

Conclusion

J’ai passé un très bon moment en compagnie des héroïnes modernes et des chevaux de « Milestone ». Ce fut une vraie découverte du monde équestre et l’occasion de suivre ces héroïnes fortes caractéristiques des livres d’Isabelle Morot-Sir.

Blog la Rubrique d’Olivia

Blog la Rubrique d’Olivia

Critique de « Milestone » par Olivia du blog la Rubrique d’Olivia

 

Mon Avis :

Tout d’abord, voici la définition de Milestone donnée par l’auteure :

Milestone signifie « borne kilométrique » au sens littéral et « étape importante » au sens figuré.

« El Matador » est une saga équestre qui fait vivre la passion de l’équitation, les chevaux, les randonnées et les courses équestres.

Dans ce volet, Lyne et Maximilienne, surnommée Max sont devenues de très bonnes amies au fil des années. Cassandra, dite Cassy, la fille de Lyne âgée de 6 ans, se passionne déjà pour les chevaux. Les deux amies décident de réaliser leur rêve d’enfant en partant ensemble pour une expédition, à savoir remonter tout l’Appalachian Trial, de Géorgie jusque dans le Maine pour arriver à Salt Lake City. 

L’aventure de plusieurs mois se fera avec El Matador, le cheval de Lyne, El Magnifico, la monture de Max et Muffin, le poney de Cassy ainsi que le mulet Castor. Durant leur périple, l’équipe dormira à la belle étoile dans un tipi, fera des rencontres, parcourra de beaux paysages et devra braver le mauvais temps. 

De plus, elles prennent cette décision sans en informer leurs maris, Matthieu de Mejean et Luc Gautier ? Comment vont-ils réagir ? Les maris peuvent-ils encore surprendre leurs épouses ? Quelles leçons les cavalières vont-elles en tirer ?

L’auteure, Isabelle Morot-Sir, écrit cette saga équestre d’une plume agréable avec des personnages très sympathiques. A découvrir !

Mon dernier mot sera cette citation :

– Le constat était amer. Oui elles aimaient leurs maris, et l’inverse était vrai, cependant leurs vies ne faisaient que se croiser. Elles restaient là, sur le bas-côté à les attendre. Est-ce ce qu’elles projetaient étant enfant, dans le secret de leurs nuits ? Non. En aucun cas ! 

 

Blog Le Monde De Callistta

Blog Le Monde De Callistta

Critique du Tome 4 de la saga El Matador « Milestone » par Callistta du blog Le Monde De Callistta

 

Mon avis :

Si vous me suivez sur le blog vous savez que je suis fan des livres d’Isabelle Morot-Sir

deux de mes histoires préférées sont :

La série El Matador et le « journal intime et personnelle d’une nouvelle zingara »

Dans ces deux livres les héroïnes m’ont touché et leurs hommes je les ai aimés de suite.

Nous voici donc dans le tome 4 d’El Matador ou l’on retrouve Lyne et Max qui sont devenues amies au fil des années.

Mais elles en ont marre de leur train train quotidien et se sentent un peu délaissées par leurs hommes.

Elles pensent à leurs rêves et décident de partir en voyage avec leurs chevaux et la fille de Lyne.

Mais elles se gardent bien de l’annoncer a leurs hommes, pour qu’ils se sentent bien idiot quand ils découvriront leur départ.

On suit donc l’équipe féminine dans leur périple aux usa, leurs diverses rencontres, les paysages, les chevaux qui s’adaptent au voyage, les facéties de Cassandra.

Parallèlement on suit aussi l’aventure de l’équipe des hommes.

Quand ils tombent des nus en ne trouvant pas leurs femmes. Et leurs péripéties aux usa.

Qu’est-ce que j’ai pu rigoler en imaginant Luc champion olympique de CSO, monté sur une appaloosa et en selle western.

J’ai adorée ce moment.

Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler.

Petite déclaration :

Luc je l’aime depuis le premier livre, c’est mon book boyfriend préféré et il le restera toujours, même avec une barbe de plusieurs jours et des vêtements sales je l’aimerai toujours.

Ce 4 eme tome conclut parfaitement la série El Matador mais, aussi le journal intime et personnel d’une nouvelle zingara.

Car quand j’avais lue le livre sur l’histoire de Max, je rêvais d’une suite de savoir ce que deviendrai Luc et Max, du coup je suis plus que ravie de ma lecture, car j’ai retrouvé les deux couples et cela a comblé mon âme de romantique.

Merci Isabelle Morot-Sir pour ce dernier tome que l’on ne peut lâcher avant d’avoir vu le mot fin.

Un tome court mais, prenant.

Blog de Voleuse de rêve

Blog de Voleuse de rêve

Critique de El Matador 4 « Milestone » par Marie du blog Voleuse de rêve

Mon avis :

Ce livre est addictif à souhait et en moins d’un après-midi, seulement quelques heures après l’avoir reçu, j’avais déjà terminé la lecture.

Milestone a un effet relaxant et apaisant et bien que le récit ne s’essouffle pas, j’étais plusieurs fois à bout du mien tant les événements s’enchaînent sans rien laisser paraître du dénouement.

A allure de croisière, j’ai suivi le récit comme si c’était une carte postale qu’une amie m’avait faite parvenir pour me raconter une de ses aventures. Je me suis sentie proche des personnages et j’aurai voulu les suivre encore et encore.

Je suis une adepte des détails aussi bien visuels qu’olfactifs ou émotionnels et je dois dire que je ne suis pas déçue. Le récit contient un très grand nombre de détails, cependant, cela n’alourdit pas l’histoire et ne ralenti pas la lecture. Ce livre est à la hauteur de mes attentes et à la hauteur du grand talent d’Isabelle.

Dans les bois ou dans les prés, peu importe où se déroule l’action, on a un maximum de détails et on s’imagine facilement dans les paysages verdoyants. Pour les repères visuels, c’est exactement ce qu’il nous faut pour que les images se forment directement sur notre rétine.

J’ai passé un très bon moment en compagnie de Lyne, Max et Cassy mais également avec la nature. Moi qui adore la campagne, les grands espaces et l’odeur de la rosée du matin, ce livre m’a offert une très belle excursion avec les chevaux dont j’aurai facilement pu entendre le pas et que j’aurai adoré brosser à la fin de la journée.

Ce livre vous fera voyager et il vous fera rêver. Les personnages sont attachants et la plume d’Isabelle est agréable, dépaysante et fluide et on tourne les pages plus vite qu’on a le temps de s’en apercevoir.

Conclusion :

Ce récit nous offre une escapade, une retraite vers de verts pâturages au son des geais et de la pluie sur l’herbe tendre.

Mais ne vous reposez pas sur vos lauriers, vous pourriez bien vous laisser surprendre par un orage bien caché et ainsi vous serez au content d’apprendre que sous ce calme apparent, un bouleversement est bien vite arrivé.

Je vous recommande ce livre qui vous fera passer un très bon moment à n’en pas douter !

Ce livre peut se lire indépendamment des trois premiers tomes mais si il vous plaît, n’hésitez pas à explorer la bibliographie d’Isabelle, une tas de pépites toutes aussi croustillantes les unes que les autres vous y attendent.

pulvinar libero id sem, ultricies velit,