Blog de Fofie Lit

Blog de Fofie Lit

Critique de La Citadelle dans la Montagne

Par Sophie du blog Fofielit

Il n’y a pas longtemps, souvenez-vous, j’avais dévoré et adoré La Citadelle des dragonsd’Isabelle Morot-Sir.

 La Citadelle dans la montagne est sa suite. Le roman est paru en auto-édition, cet été même !!!

J’ai trouvé ce second tome bien différent de La Citadelle des dragons, mais je l’ai apprécié tout autant !

Déjà Mona et Tar’dva : les deux personnages principaux ont pris vingt ans et ne sont plus les héros de l’histoire… Ils laissent la place à leur fille Nor’ !

 Nor’, l’héroïne de La Citadelle dans la montagne est présentée comme l’opposée de ses parents et pourtant, elle leur ressemble énormément : dans sa démarche de dragonnière (eh oui, elle aussi), dans sa capacité d’adaptation,… Nor’ est un personnage très fort, qui m’a énormément plu, dès les premières lignes ! Elle est déchiré entre ce qu’elle est et ce qu’elle doit être. 

 Avec Nor’, il y a foule de personnages  :

Vâlvâtaie, son dragon ! Il est à son image : différent des autres mais pourtant si fort ! J’ai eu beaucoup de mal à me le visualiser.

Sky, dragonnier et érudit. Il brave l’impossible par amour avec sa dragonne Lyra, qui elle m’a moins plu… Arf, on ne peut pas aimer tout le monde, hein.

Gros Poing et sa famille, ils sont géniaux ! Tout le monde rêve d’une famille pareille. 

 Ce tome est également plus « dur ». 

Dans La Citadelle des dragons, la guerre faisait rage et elle a été arrêtée pacifiquement grâce à Mona, dans La Citadelle dans la montagne : Nor’ fera se qu’elle sait faire : combattre.

De plus, les personnages masculins font très « mâle » et les gifles pleuvent… Surtout une qui m’a choquée : je ne m’y attendais pas du tout ! Sacré Tar’dva ! Le pouvoir est clairement aux hommes.

 J’ai lu ce roman en une petite après midi : je me suis délectée de chaque page, de chaque description,… On visualise très bien l’environnement fantastique dans lequel évolue Nor’, pour mon plus grand plaisir !!!

 La fin, elle est parfaite ! Elle clôture cette duologie comme il faut, tout en laissant entrevoir une ouverture possible, au cas où… 

  

Isabelle Morot-Sir a un style qui me convient plus que bien. 

Elle a le don de me scotcher à ses romans et de  me donner l’illusion d’être dans le roman, aux cotés de ses personnages. J’adore ! 

non nunc Aliquam consectetur justo adipiscing libero luctus