Blog de Voleuse de Rêve

Blog de Voleuse de Rêve

Critique du « Journal de Lorelei »

Par Voleuse de Rêve du blog Voleuse de Rêve

Tendre et généreux, ce livre inspire au voyage et à passer du temps loin de tout (forêt, plage… selon vos préférences).

Lorelei est douce, timide et intelligente et représente un peu l’amie que tout le monde a. J’aime beaucoup sa façon de penser, elle est généreuse tout en pensant à son bonheur avant tout, quitte à devoir déplaire. Sa façon de voir le monde est tellement belle, elle s’émerveille de tout et prend le temps de vivre, chose qu’à notre époque, les gens oublient.

Les différents lieux où Lorelei évolue sont décris de façon à faire rêver le lecteur et je me suis facilement imaginé sur une colline, les cheveux au vent (bon, c’est pour l’mage hein, parce que mes cheveux sont bien trop courts ^^) à regarder la jeune Lorelei parcourir les plaines à cheval.

Concernant l’écriture, j’ai beaucoup aimé le style très détaillé. J’ai pu ressentir chaque émotion comme si c’était moi qui écrivait ma propre histoire. Je n’ai pourtant aucun point commun avec Lorelei mais la façon dont c’est écrit m’a emporté vers ce voyage.

J’ai eu quelques déboires avec les mots espagnols car je ne suis pas du tout bilingue et que je ne connais pas du tout cette langue, cependant si on replace les phrases dans leur contexte, il n’est pas compliqué d’en comprendre le sens, même approximatif.

Le journal de Lorelei a été une très bonne lecture. Les pages s’enchaînent très vite car on veut toujours savoir ce qui se passe à la page suivante ! Difficile de poser ce livre sans ressentir de frustration.

Conclusion :

J’ai beaucoup aimé cette lecture et je recommande ce livre tendre et inspirant qui vous aidera à vous évader au grand air pour sentir le parfum des fleurs et la terre trembler au passage des chevaux sous la douceur d’un coucher de soleil.

Partir le temps d’un livre, loin de votre quotidien est maintenant possible !

Blog de Voleuse de Rêve

Blog Le monde enchanté de mes lectures

Critique du journal de Lorelei

Par Brigitte du blog  Le monde enchanté de mes lectures

Voici une lecture rafraichissante, malgré la petite chose qui me chagrine.

La chose qui me chagrine ?

Eh bien je suis contre la violence envers les animaux, et donc, la corrida et ce qui tourne autour également. Mais j’ai essayé de ne pas en prendre compte pour me plonger correctement dans ma lecture. Et en passant outre ce fait, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Lorelei

L’histoire est écrite comme un journal, mais sans réellement de séparation dans les dates. Je dirais que c’est plutôt un cahier qu’a écrit Lorelei, un cahier où elle note ses confidences, l’événement qui a changé sa vie lorsqu’elle avait onze ans.

Mais c’est également une incitation au voyage. Isabelle nous fait de jolies descriptions qui nous permettent de nous imaginer ce qui entoure Lorelei sans aucunes difficultés. Nous entrons simplement dans l’univers des confidences qu’elle couche sur papier, comme si elle ne voulait rien oublier de ce qui a fait cette personne qu’elle est.

Au final, je dirais que non seulement j’ai aimé mon voyage, mais également la plume d’Isabelle dont je serais ravie de lire un autre livre. Une plume simple dans son écriture et qui nous emporte loin, je l’ai même trouvée un peu poétique par moments.

Une auteur à découvrir sans hésiter.

Blog de Voleuse de Rêve

Blog Le Monde De Callistta

Chronique du « journal de Lorelei » par Callistta du blog Le Monde De Callistta

Une histoire bien sympa, qui se lit facilement et rapidement.
Lorelei croise un jour enfant un garde républicain et les yeux de celui-ci la hante depuis des années.

Malgré sa relation avec Miguel, elle pense encore à ce garde républicain.

Lors de son stage à Nouméa, un jour ou elle se retrouve seule au milieu de nulle part, surgit un groupe de militaires a cheval et au milieu d’eux, Yann.

J’ai bien aimé lire ce journal ou elle nous raconte sa vie, ses envies, ses doutes, ses peurs, ses joies, on vit avec Lorelei et on espère comme elle.

J’ai aimé l’écriture simple et agréable, avec des descriptions pour que l’on comprenne le monde équestre espagnol. Moi qui n’y connais rien a l’Espagne, je m’y suis crue grâce à ça.

Encore un chouette livre de mon amie Isabelle

Je suis contente aussi, car la couverture, c’est ma photo que j’ai faite, mais hélas l’éditeur l’a toute coupé du coup ça ne rend pas aussi bien que l’original.

Va comprendre pourquoi ils ont fait ça…

leo. ultricies non libero Lorem at ut Phasellus