Blog des lectures d’Angélique

Blog des lectures d’Angélique

Critique du « Journal personnel et intime d’une nouvelle zingara » par Angélique 

 

Extrait :

 

« – Afin de satisfaire votre dévorante curiosité sachez que mon cheval, mon chien et moi irons à Moscou ! […]

– Et que vas-tu y faire à Moscou ?

Je relevais la tête et soutins sans faiblir son regard :

– J’irais visiter le tombeau de Lénine afin de lui rendre hommage. Certains partent à la Mecque sur la tombe de Mahomet, moi j’irais voir Lénine. Voilà ! »

 

Mon avis :

 

Max vient d’avoir 18 ans, elle est passionnée de chevaux. Elle n’a plus sa mère depuis longtemps; son père vient de mourir. Celui-ci travaillait dans le monde équestre. Max n’a désormais plus de famille en dehors de son cheval Goliath et son chien Vlad. Elle décide de partir sur les routes, à la recherche d’aventures, en vivant de petits boulots au gré de son chemin. Lors de son premier arrêt, elle va récupérer une roulotte qu’elle remettra en état avec l’aide des personnes qui l’hébergent. Une fois cela terminé, elle repart sur les routes, avec pour but d’aller à Moscou. Elle fera plusieurs haltes encore, et rencontrera de nombreuses personnes qui l’aideront dans son périple. Max pourra-t-elle se rendre comme prévu à Moscou ?

 

C’est une jolie histoire d’une jeune femme qui se cherche et qui a envie de liberté. Son épopée sera saupoudrée d’humour et de romance. On voit Max évoluer au fil de l’histoire : trois ans s’écouleront entre le début et la fin du livre. Elle s’affirme, s’impose. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle décide de mener sa vie comme elle l’entend.

Elle apprendra aussi beaucoup de choses grâce à ses divers emplois. En effet, Max vivra de petits boulots, tous en lien avec l’univers du cheval : elle sera groom, s’occupera des écuries, accompagnera à des compétitions, etc. Cela lui permettra d’acquérir de l’expérience et de développer ses compétences.

 

On prend plaisir à accompagner Max durant son road-trip, elle est attachante et courageuse. Contrairement à elle, le cheval n’est pas trop ma passion. Les passages racontant les compétitions, les entrainements n’ont pas été ceux que je préfère; mais ils ne sont pas nombreux. Je retiens surtout le voyage et les rencontres que Max a fait.

 

Le livre est raconté à la première personne. L’écriture est fluide et le récit bien écrit. Malgré le titre, il n’est cependant pas tourné sous forme de journal. C’est d’ailleurs une chose qui m’a dérangée. J’aurais aimé que ce soit plus structuré, avoir des chapitres avec des dates, comme un journal intime. Sans parties, on a un texte continu. Personnellement, je trouve que c’est moins agréable à lire.

 

Blog Amabooksaddict

Blog Amabooksaddict

ritique du « Journal personnel et intime d’une nouvelle zingara » par Amandine du blog Amabooksaddict

 

Avis : Pour commencer, un grand merci à Isabelle Morot-Sir pour la proposition et l’envoi de son roman numérique. Je m’excuse également pour mon retard concernant ma lecture et donc cette chronique.

Vous le savez surement (ou pas) mais j’ai pratiqué l’équitation pendant plus de 13 ans donc quand j’ai vu que ce roman était un road trip équestre en Camargue, j’ai tout de suite accepté la gentille proposition d’Isabelle.

Nous faisons la rencontre de Maximilienne, Max, cette jeune femme tout juste majeure qui effectue un long voyage en caravane avec son Shire, Goliath, et son chien, Vlad. Elle a décidé de voyager à travers l’Europe et fera donc pas mal de rencontres au fur et à mesure de son périple. Toutes ses rencontres auront un lien étroit avec le monde de l’équitation et des chevaux en général ce qui, personnellement, m’a beaucoup plu.

C’est un road-trip qui ravira passionnés et non passionnés car il nous emporte totalement dans divers paysages plus beaux les uns que les autres. Je dois dire qu’en lisant ce roman, j’ai moi-même voyagé avec l’héroïne et j’ai trouvé le tout très immersif.

Nous avons là une lecture prenante et addictive, écrite merveilleusement bien par une autrice que je découvre totalement par ce premier roman mais que je continuerais à lire par la suite.

Blog de Fofie Lit

Blog de Fofie Lit

Crtique du « Journal personnel et intime d’une nouvelle zingara » par Sophie du blog Fofielit

 

« Journal personnel et intime d’une nouvelle zingara », d’Isabelle Morot-Sir est un « feel good book » idéal pour cet été : période propice aux voyages, à la romance, …

 

Isabelle Morot-Sir a une jolie plume, elle mêle avec finesse  : descriptions et dialogues, émotions et réflexions, … 

Elle joue avec les mots, le vocabulaire : il y a pleins d’expressions méridionales et de mots étrangers (Hé, je sais dire « bonjour » en polonais, maintenant… Et vous ?), j’en suis assez fan, ça donne un trait très réaliste au roman. Et puis, Isabelle Morot-Sir m’a faite sourire, mais aussi avoir les larmes aux yeux, ce roman est touchant et donne à réfléchir !

J’avais l’impression d’être aux côtés de Max, Goliath et Vlad durant leur le long périple.

Max, tout juste dix-huit ans, se lance sur les routes de France et bien plus loin encore… A dos de Goliath et suivit de Vlad : elle va rencontrer toutes sortes de gens et de paysages qui vont agrémenter son quotidien de saveurs bien méconnues d’elle.

Max est un personnage dont on lit l’évolution au fil des pages, elle passe de la jeune adulescente naïve et téméraire à une femme sûre d’elle et réfléchie. Pendant son périple, elle va affronter « la vie » avec ses joies, ses peines de cœur, sa dureté, sa diversité, ses rencontres… 

Des rencontres justement, elle va en faire ! Certaines vont la tourmenter, d’autres devenir de vrais amis jusqu’à la toute fin, à l’image d’Esteban, Luc, Amandine, Stephy, Simon, etc ; alors que d’autres ne seront qu’éphémères, mais toutes aussi importantes dans son quotidien.

 

Isabelle Morot-Sir décrit tout cela avec des mots qui sonnent « justes », tout semble vrai. j’ai vraiment eu l’impression de lire le journal personnel et intime d’une amie ! Passionnant.

 

Ce livre ravira les lecteurs cavaliers à coup sûr ! Moi qui suis cavalière, j’ai été baba de voir évoluer Max dans toutes ses disciplines équestres avec tant de facilité et de véracité.

Mais il plaira également à ceux pour qui le thème du cheval n’est pas leur dada… 

 

Isabelle Morot-Sir nous offre ici un magnifique road-trip qui dépasse les frontières de la France, de l’Europe. On découvre des paysages magnifiques, des coutumes propres aux pays traversés, des modes de vie bien différents les uns des autres,… 

Mais on découvre surtout que le bonheur est là, pour qui sait le chercher…

leo dolor ipsum dolor. eleifend ut tempus tristique dictum elit. elit. id,