Blog Laetitia’s Life

Blog Laetitia’s Life

Chronique de « Les carnets de Lou-Anne T1 » par Laetitia’s Life

Mon résumé :

Bien qu’elle soit forte, la vie de Lou-Anne va basculer. Alors qu’elle aurait due être officié, elle doit désormais se reconstruire, s’adapter à un monde qui lui est étranger, médiéval, loin de ce qu’elle est. Heureusement, un vieux héro, Sir Robert, est là pour tenter de l’aider à lui faire comprendre ce monde. Grâce aux carnets de la jeune femme, on va découvrir si Lou-Anne a réussi à s’acclimater à son nouvel univers.

Mon avis :

Déjà le résumé m’a beaucoup plus mais j’ai encore plus été surprise lors de ma lecture. Ce roman ne ressemble pas aux lectures que j’ai l’habitude. Ce fut une bouffée d’air frais.

L’autrice nous offre un roman dont l’univers peut sembler somme toute assez simple. En effet, on est dans une société moyen-âgeuse envahi par d’autres peuples. L’imaginaire passe dans un premier temps par l’anachronisme de la tenue de notre cher Lou-Anne. Cela change de certaines lectures où c’est la personne venu d’un temps antérieur qui est propulsé dans le notre.

Je viens d’évoquer rapidement Lou-Anne  mais je peux dire que tous les personnages sont bien construits, individualisés. Bon, il est vrai qu’il est plus facile de parler de la jeune femme vu qu’il s’agit de notre protagoniste principal. C’est une femme forte, combattive et avec laquelle l’identification est facile et rapide. J’ai eu un vrai coup de cœur pour elle. Pour les autres personnages, je les ai bien aimé, ils ont chacun leur petit truc qui fait qu’on les aime.

En ce qui concerne l’intrigue, elle se déroule lentement, tranquillement. Contrairement à d’autres lectures dans lequel les actions se déroulent trop vite comme le héros qui, tant soit peu qu’il ait des affinités de leader, serait chef de guerre et aurait trouvé une solution pour retourner chez lui. Or ce n’est pas le cas avec notre Lou-Anne. On a plutôt la recherche d’acclimatation et d’une vie sereine que l’autrice nous propose. Cela est assez rare en fantasy pour être noté.

Bien sur, que serait un roman sans l’auteur/l’autrice. Ici la plume de l’autrice est très agréable. Elle est fluide et prenante, que demandais d’autres. La retranscription du journal est parfaite, et les maladresses d’une jeune femme se livrant sur le papier, offre une certaine authenticité. Même le fait qu’il n’y ait pas de chapitres ne m’a pas perdue plus que cela, j’ai même fortement aimé.

Franchement ce fut une excellente lecture. Je lirais la suite avec plaisir et me les procurerai s’ils existent en papier.

Blog Voleuse de rêves 16/12/2018

Blog Voleuse de rêves 16/12/2018

Chroniques des Carnets de Lou-Anne T1 et 2 par Voleuse de rêves du Blog Voleuse de Rêves

Avant de commencer cette chronique, je remercie beaucoup Isabelle de m’avoir gentiment proposé de lire ces deux tomes ainsi que de me les avoir fait parvenir.

 

Résumé du tome 1 :

Lou-Anne est une jeune fille forte, indépendante et brillante. Un pas, un seul pas et tout a basculé. En d’autres lieux elle serait élève officier, aujourd’hui cependant elle doit se trouver une vie, s’adapter à un monde étrangement médiéval qui ne lui correspond en rien. Soutenue par Sir Robert, vieux héros d’une guerre lointaine, parviendra-t-elle à comprendre cette société ? À s’y faire une place ? Pourra-t-elle se faire accepter par cette population marquée par d’anciens combats, et forcée de supporter l’occupation des Darvars, peuple rude venu d’îles reculées et glacées ? Quels choix a-t-elle ? Au travers de ses carnets, elle vient confier ses doutes, ses incertitudes… Et surtout ses espoirs. D’origine arlésienne, née en 1967, Isabelle Morot-Sir a toujours écrit : poésies, nouvelles ou romans ont toujours fait partie de sa vie tout comme les voyages, la nature, les animaux, en particulier les chevaux. Vivant à Prague, elle se partage entre la France et l’étranger, entourée par son mari et ses fils, par ses chevaux et toute une ménagerie hétéroclite. Elle laisse alors librement courir son imagination, afin d’apporter rêves et émotions à ses lecteurs en les entraînant à sa suite vers d’autres réalités et d’autres mondes.

Mon avis :

Je suis absolument ravie de découvrir ce nouvel univers, ces nouveaux personnages et cette ambiance totalement inédite pour moi. L’univers médiéval est un univers qui m’est totalement inconnu mais j’ai passé un excellent moment avec Lou-Anne, Sir Robert et les autres personnages.

L’histoire est intéressante et enrichissante pour l’héroïne et nous-même puisqu’on est transporté avec elle dans une espèce d’ellipse/faille temporelle. On apprend les us et coutumes de l’époque médiévale, on essaie de s’habituer à la vie sans les technologies et sans les avancés que nous connaissons.

La jeune fille est super attachante, elle est sûre d’elle et en même temps, elle ne cache pas ses faiblesses et c’est un peu ça qui fait qu’on a vraiment envie de la suivre et qu’elle réussisse tout ce qu’elle entreprend.

J’aime la plume d’Isabelle qui nous donne toujours autant de détails sur les lieux, les personnages et tout ce qui se passe autour car malgré les longs passages descriptifs, il n’y a pas de monotonie, on est toujours sur le qui-vive, il se passe toujours quelque chose et j’adore ça !
La plume est fluide et inclusive car même lorsqu’on est pas habitué aux termes correspondant à l’époque, il faut se dire que Lou-Anne non plus ne sait pas tout et donc à un moment ou un autre, c’est expliqué.

« L’arme » secrète de Lou-Anne, sa dextérité et sa détermination sont vraiment des points forts et j’ai vraiment aimé la suivre tout du long, c’est une héroïne comme on les aime, un peu « badasse » mais humaine avec des sentiments et des émotions.

J’ai regretté que la jeune fille ne trouve rien qui la rattache à son époque en dehors de son emploi, j’ai trouvé cela vraiment triste pour elle. Cependant, je suis contente qu’elle soit bien accueillie là où elle est tombée.

Chaque personnage a une importance pour le récit, il n’y a pas de figurant et ça me plait beaucoup car c’est bien plus facile de retenir les noms lorsqu’ils sont actifs dans l’histoire.

Le personnage de Sir Robert est très surprenant et je ne m’attendais pas à autant de bienveillance de sa part, je l’aime bien. De même que Tybur m’a surprise autant que Lou-Anne a pu être surprise car je ne m’attendais pas du tout à sa fonction. Ça m’a refroidie légèrement ! haha

Les deux tomes sont très complets et toujours vibrants de l’histoire de Lou-Anne. Des personnages font leur apparition au cours de l’histoire, de même qu’un petit compagnon.

J’aime le fait qu’on nous en dévoile petit à petit et qu’on en apprend d’avantage sur les personnages au fur et à mesure quitte à casser un peu l’image qu’on se faisait d’eux au départ.

Carl de Lame et Renan de Dunvar prennent la place principale qu’avaient Sir Robert et Tybur dans le premier tome mais cela ne nuit pas à l’histoire car au contraire, elle permet à celle-ci d’évoluer l’histoire.

Conclusion :

On passe un très bon moment avec Lou-Anne. Il y a des rebondissements, des découvertes, des quêtes et des secrets, on a tout pour faire une merveilleuse saga y compris l’ambiance.
Je ne peux que vous recommander cette saga qui comporte déjà deux tomes sur cinq prévus !

Si vous aimez l’ambiance médiévale, les aventures et les quêtes, cette série est exactement celle qu’il vous faut.

Si vous n’êtes pas adepte de l’époque médiévale, ne vous laissez pas effrayer, vous manqueriez vraiment quelque chose de génial !

Blog dans le monde d’OLIVE-OUED 09/10/2018

Blog dans le monde d’OLIVE-OUED 09/10/2018

Chronique de   » les carnets de Lou-Anne  » par le blog Dans le monde D’OLIVE-OUED

Résumé : Lou-Anne est une jeune fille forte, indépendante et brillante. Un pas, un seul pas et tout a basculé. En d’autres lieux elle serait élève officier, aujourd’hui cependant elle doit se trouver une vie, s’adapter à un monde étrangement médiéval qui ne lui correspond en rien. Soutenue par Sir Robert, vieux héros d’une guerre lointaine, parviendra-t-elle à comprendre cette société ? À s’y faire une place ? Pourra-t-elle se faire accepter par cette population marquée par d’anciens combats, et forcée de supporter l’occupation des Darvars, peuple rude venu d’îles reculées et glacées ? Quels choix a-t-elle ? Au travers de ses carnets, elle vient confier ses doutes, ses incertitudes… Et surtout ses espoirs.

Mon avis : 

Il y a quelques temps maintenant, j’ai été sollicité par l’auteure Isabelle Morot-Sir pour un premier partenariat. Une proposition et un échange très agréable, où j’ai pu librement choisir le roman que je souhaitais découvrir.
Et j’ai immédiatement craqué sur le résumé et la couverture des « Carnets de Lou-Anne, tome 1 ».

Ce livre est le premier d’une série de cinq tomes. Un livre rédigé comme un journal « intime », où Lou-Anne raconte son histoire hors du commun.
Un pas, un simple pas peut changer une vie. Et ce changement si inattendu surprend forcément Lou-Anne. Mais c’est une jeune fille forte et pleine de ressources.

Dans ce premier tome, l’auteure met en place son décor et nous laisse découvrir ce monde médiéval, au même rythme que Lou-Anne.
La plume de l’auteure est un vrai bonheur, fluide et entraînante, on plonge dans l’histoire avec une facilité déconcertante.
Elle nous livre un panel de personnages attachants pour certains, dérangeants pour d’autres, voire intrigants. Chaque protagoniste est unique et nous touche d’une manière ou d’une autre.

Évidemment, je me suis énormément attaché à Lou-Anne, qui est une jeune femme forte et indépendante comme dit précédemment. Son adaptation dans ce monde médiéval n’est pas des plus faciles mais elle est assez posée pour agir de la bonne manière sans pour autant renier ses idées.

Les personnages masculins de l’histoire m’ont beaucoup plu également : ils ont tous une personnalité différente et offrent une foule d’émotions au lecteur.

L’histoire, quant à elle, est extrêmement bien ficelée, tout en étant claire et simple. Pas de retournage intempestif de cerveau, pas besoin de glossaire pour se rappeler de qui est qui. Tout vient naturellement et sans prise de tête, ce qui est des plus appréciables.

J’ai passé un fort bon moment et la rédaction de cette chronique me donne envie de relire ce tome 1. Chose que je ferais sûrement avant d’attaquer le tome 2, à venir prochainement si je ne dis pas de bêtise.

Je vous recommande cette auteure à 200 %, vous serez émerveillés par sa plume !

Note : 18/20

Blog de Mélanie Bouquine !  19/06/2018

Blog de Mélanie Bouquine ! 19/06/2018

Critique des « Carnets de Lou-Anne » par Mélanie du blog de Mélanuie Bouquine !

 

Mon avis : 

Comme vous avez pu voir sur le blog, je n’en suis pas à ma première lecture des romans d’Isabelle Morot-Sir car  il y’a plusieurs choses que j’apprécie chez cet auteur, sa gentillesse, son partage, mais surtout sa façon d’écrire et de me transporter à chaque lecture.

Au début je ne comprenais pas très bien l’histoire, j’étais même un peu perdue, puis au fil des pages j’ai compris le récit de Lou-Anne et que cette confusion était son ressenti. La découverte du monde médiéval m’as littéralement emporté.

Les personnages ont tous un caractère et une personnalité bien définit ce qui les rends très attachants. Et la forme du journal intime nous rends plus proche d’eux.

J’ai beaucoup apprécié ce livre en format journal intime, car nous accédons aux plus profondes réflexions de Lou-Anne, son ressenti et ce récit est tellement rythmé, je ne me suis pas ennuyée durant toute ma lecture. Lou-Anne est un personnage avec beaucoup de projets en tête, elle est aussi pleine d’espoir, et j’adore les personnages de ce genre.

Seul point négatif,  et bien j’attends le tome 2 avec impatience moi maintenant ! Ah et je viens d’apprendre qu’il y’en aura 5 alors je ne vous explique pas mon bonheur en ce moment même.

Conclusion : 

Gros gros coup de cœur pour ma part.

Note : 5/5

Blog Ma boite de pandore 20/02/2018

Blog Ma boite de pandore 20/02/2018

Critique « les carnets de Lou-Anne La Louve » par Iléana du blog ma boite de Pandore 

 

Mon avis :

Un premier tome qui nous plonge tout en douceur dans ce nouveau monde que découvre Lou-Anne.

Si les premiers paragraphes m’ont interpelée (je ne me souvenais plus du résumé) à cause d’un étrange mélange de terme comme « legging », « manga », « druide » ou encore « chevalier », les explications de Lou-Anne arrivent suffisamment vite pour lever le mystère.

Je me suis rapidement attachée à cette jeune gendarme débarquée dans un autre monde, la forme du journal intime m’a sûrement aidée ! La « damoiselle » retranscrit parfaitement bien ses émotions et ses péripéties journalières. Loin d’être mièvre ni, à l’inverse, complètement badass, elle dévoile un caractère déterminé et mature. Une « héroïne » comme je les aime, en fait !

Les personnages secondaires s’affirment et prennent petit à petit une place prépondérante dans la fiction. La Louve appartient à cette catégorie de romans qui laisse deviner un univers construit où tout s’imbrique en temps voulu. Dans ce premier volet, la romance se dessine progressivement, Lou-Anne cherche surtout son rôle – et le trouve – grâce à de menues enquêtes.

Une part surprenante du récit à laquelle je ne m’attendais pas ! Bien sûr, la jeune femme est gendarme dans notre monde, mais j’ai été étonnée que son métier influence tant le cours de l’histoire ! Ce n’est pas déplaisant, les genres littéraires se croisent pour mieux se servir les uns les autres.

Le style d’Isabelle Morot-Sir demeure toujours aussi agréable. J’aime particulièrement ses descriptions, qui me projettent devant de somptueux décors ou en tant que témoin d’une scène !

On se retrouve – avec beaucoup d’impatience pour moi ! – pour le second tome d’ici la fin de l’année.

sit Lorem at ut Phasellus mi, efficitur. Praesent ipsum