Blog les avis de testing-girl

Blog les avis de testing-girl

Chronique du livre « Sans peur et sans reproche » par Adeline du blog les avis de testing-girl

Sans peur et sans reproche c’est une histoire d’amour, des personnages et des héros version 2.0.

Isabelle Morot-Sir, auteure auto-éditée, nous livre un récit touchant qui se passe dans le sud de la France.

Quel est le point commun entre Félix, Charline, Gladiator et Lowen ? Qui est Isabelle Morot-Sir ? Cette fiction vaut-elle le détour ?

 

 

Le résumé du quatrième de couverture étant très vague, je vais essayer de l’étoffer un peu.

On a d’abord Félix, une maman solo d’une petite fille Charline et qui tient un garage.

Pourquoi Félix a t-elle un prénom masculin ? Vous le saurez assez vite dans l’histoire.

Dans son garage, Félix est toujours accompagnée de Gladiator, une oie, pas commun pour un animal de compagnie, mais elle lui est souvent d’un grand secours.

Il y a aussi Evie, bibliothécaire et meilleure amie de Félix, qui garde de temps en temps Charline pour dépanner.

Tout va très bien dans ce petit village de haute Provence, jusqu’à ce que Félix tombe sur Lowen, un ancien pompier de Paris

 

 

Je vous fais part ici de ma dernière découverte lecture dans le cadre de mon défi des Plumes Francophones 2019.

Ce que je peux vous en dire, c’est qu’il ne faut pas se fier au simple résumé du livre, qui peut paraître très cliché. En effet, une maman solo et un pompier… la suite romantique est toute trouvée, non ?

Et bien, pas vraiment ! Et même pas du tout !

Bon, et puis la couverture laisse songeur, non ? Moi, je la trouve très belle, parée de ces tons orange – marrons.

 

Les personnages

Le personnage principal est Félix et à prénom original, personnage original ! Elle élève seule sa fille, elle tient un garage toute seule, accompagnée d’une oie … c’est une warrior, loin des jeunes filles qui rêvent du grand amour.

Lowen, quant à lui, on se demande bien pourquoi il est devenu pompier en haute Provence, alors qu’il avait accédé au statut de pompier de Paris…

Attention, non seulement les personnages sont attachants dans ce livre, mais aussi les animaux !

L’écriture

C’est un livre facile à lire, à l’écriture fluide et bien écrit qui peut convenir à un large public de langue française.

Avec Sans peur et sans reproche, j’ai découvert le style d’Isabelle Morot-Sir et je ne suis pas déçue !

 

L’histoire

Je ne me suis pas du tout ennuyée en lisant ce roman.

Avec cette romance, on aurait pu avoir une histoire peu crédible, comme souvent dans les romances fleur bleue. Ici, héros et héroïnes sont tous sur un pied d’égalité, le tout sans en faire trop. On a ainsi une femme, Félix, qui pourrait sortir de la vraie vie.

Au niveau de l’éthique, j’ai trouvé que l’auteure défend très bien les valeurs du féminisme, mais vraiment sans aller dans l’effet inverse et de médire sur les hommes.

De ce fait, l’histoire m’a paru très originale pour une romance. La présence de cette oie dont on se demande bien pourquoi Félix tient tant à elle. Sans compter la présence de ce pompier qui aurait pu faire très cliché à lui tout seul, mais Lowen n’est pas le mâle dur à l’extérieur et tendre à l’intérieur, que l’on a l’habitude de rencontrer dans les histoires d’amour des romances.

 

J’ai été comblée par ma lecture de Sans peur et sans reproche d’Isabelle Morot-Sir et j’ai déjà acheté deux autres de ces livres.

 

Verdict

Sans peur et sans reproche d’Isabelle Morot-Sir est un roman :

  • Aux personnages et animaux originaux et très attachants ;
  • À l’écriture fluide ;
  • À l’histoire très originale pour une romance.
Blog les avis de testing-girl

Blog Les chroniques de John

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Jonathane du blog  Les chroniques de john

 

Bonjour les amis !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’une histoire d’amour ! Eh oui ça change un peu, mais vous savez sans doute déjà à quel point j’ai aimé « Sans relâche » par Isabelle Morot-Sir ! Alors quand Isabelle m’a proposé de chroniquer son dernier ouvrage, je n’ai pas pu dire non ! Nous voici donc réunis pour découvrir « Sans peur et sans reproche » !

 

L’histoire.

Félix, une mère de famille monoparentale au caractère bien trempé, rencontre au détour d’une route barrée à cause d’un accident Lowen LeGuen, ancien pompier de Paris muté en Haute Provence.
Contrariée de la situation, la jeune femme n’hésite pas et tente de gravir un talus avec son 4×4. Interceptée in extremis par le pompier, celle-ci lui explique qu’elle a un rendez-vous très important dans un restaurant proche de l’accident et qu’elle n’arriverait pas en retard si elle rattrape la route située au-dessus de la côte. Bien malgré lui, le pompier laisse faire la jeune femme qui lui propose de se retrouver autour d’un café une heure plus tard au restaurant où elle a rendez-vous.

Suite à ce rendez-vous avec Lowen qui se déroula sous les meilleurs auspices, Félix nage en plein doute. Elle retrouve sa fille Charline, petite survoltée aux cheveux aussi flamboyants que sa mère, gardée par Evie, la sulfureuse bibliothécaire de Chassagne et amie de Félix, qui a organisé une soirée crêpes devant Totoro avec ses propres enfants : la petite Mia et Marius qui est du même âge que Charline.
Une fois les enfants couchés, Evie et Félix discutent de la journée et on apprend que cette dernière a vécu un drame avec la disparition de Bastien, le père de Charline. Un drame qui la hante encore malgré les années et qui sera la cause principale de son hésitation à revoir Lowen.

Par hasard ou par destin, le pompier recroisera rapidement la route de Félix durant un marathon. Puis ils se rencontrèrent de nouveau dans un événement agricole où Lowen apprendra que Félix est la mécanicienne de Chassagne.
Bien décidé à bâtir une nouvelle relation malgré ses propres blessures du passé, Lowen se rend au garage et y fera la rencontre de Charline, accompagnée de Raoul son « corgi » et Gladiator, l’oie de garde de la famille.

Mais comme souvent les choses ne se déroulent pas comme prévu, et la relation qu’espéraient bâtir Lowen et Félix se retrouve mise à mal à la suite d’un nouvel accident…

 

Mon avis.

Sans peur et sans reproche, c’est ainsi que Charline voit sa mère et Lowen, mais le sont-ils réellement ? Entre fantômes du passé et blessures affectives, les peurs ne sont finalement pas ce qui manque à nos deux protagonistes.

C’est l’histoire d’un amour naissant, se développant non pas dans une mièvrerie idéaliste mais bien à l’image de la réalité avec des hésitations, des faux pas, des incompréhensions… Un pas en avant et deux en arrière, parfois inversement, cette valse sentimentale est parfaitement retranscrite ! Et il est plaisant de suivre l’évolution de cette rencontre conduite par le fruit d’un hasard.

J’ai un peu moins aimé la fin. Il est difficile de dire pourquoi sans vous spoiler (et vous savez que ce n’est pas le genre de la maison), mais je ne m’attendais pas à ce revirement de situation.

En conclusion.

 « Sans peur et sans reproche » fait partie de ces romans qu’on aime savourer avec un plaid sur les genoux et une tasse de chocolat chaud.  Légères par endroits, plus sérieuses à d’autres moments, on ressent pleinement les situations que vivent les personnages.
À cela s’ajoute une touche de rigolade et de fantaisie apportée par Raoul et Gladiator, ces surprenants animaux de compagnie qui sont des personnages à part entière de cette belle histoire.

Cela semble évident après ces quelques mots : j’ai adoré découvrir ce nouveau roman d’Isabelle Morot-Sir !
Si vous voulez passer quelques heures sympathiques en compagnie d’une romance, je vous recommande chaleureusement  « Sans peur et sans reproche » ?

Blog les avis de testing-girl

Blog amabooksaddict

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par le blog Amabooksaddict

Avis : Pour commencer, un grand merci à l’autrice pour l’envoi de son roman numérique. Si je ne me trompe pas, Isabelle Morot-Sir en avait parler sur Twitter et j’étais tellement intriguée par cette oie (principalement) qu’elle a eu la gentillesse de m’envoyer son roman en service de presse.

Nous faisons ici la rencontre de Félix, une jeune mère élevant seule sa fille -Charline- qui est aussi forte qu’indépendante, et Lowen un ancien pompier de Paris. Mais pas seulement. Pour que vous cerniez le personnage de Félix, elle est l’heureuse « propriétaire » d’un renard qu’elle a baptisé Raoul et d’une oie, Gladiator. Franchement, je trouve que ça pose bien les bases et rien que ça me donnerait envie de lire le roman, pas vous ?

Cette histoire, c’est une romance entre Félix et Lowen mais également une remise en question de Félix. Cette romance n’est et ne sera pas facile car plane sur Félix l’ombre de des souvenirs de Bastien, le militaire disparu en mission.

Cette histoire, comme toutes les histoires de l’autrice est un brin de fraicheur, de romance et d’addiction. La plume d’Isabelle Morot-Sir est toujours prenante, fluide et très agréable à lire. Ses personnages ont tous un très fort caractère et j’ai beaucoup aimé apprendre à les connaître au fil des pages.

En août, je travaille -comme bien souvent l’été- et ce genre de roman est excellent si vous avez besoin de fraicheur et de quelque chose de drôle. J’ai vraiment passé un excellent moment avec Félix et Lowen ainsi qu’avec la plume de l’autrice. Je ne peux que vous conseiller ce roman et ses autres romans qui, j’en suis absolument certaine, vous plairont.

Blog les avis de testing-girl

Blog Lou des bois

Chronique du livre « Sans peur et sans reproche » par Lou du blog Lou des bois

Mon avis

C’est l’histoire de Félix, une jeune femme pleine de vie qui a eu du mal à se reconstruire après le départ de son ancien compagnon. Avec sa fille, Charline, elle mène une vie calme et stable jusqu’à ce qu’elle rencontre Lowen que la vie ne cesse de mettre sur son chemin.

J’ai adoré ce roman parce qu’il m’a énormément surprise. Non pas pour ces événements mais surtout grâce à ses personnages. Déjà parlons des animaux de la petite famille entre Gladiator l’oie fidèle qui veille sur eux et Raoul le renard qui se prend pour un chien qu’on ne peut qu’adorer. Ces animaux rajoutent une vraie présence dans l’histoire, bien que ce soit un peu…original et c’est vraiment agréable.

Félix est un personnage énormément attachant, on voit qu’elle est blessée par la vie et fait tout pour rendre la vie de sa fille meilleure. Leur relation est magique et fusionnelle, c’est vraiment mignon et Charline est une petite fille adorable et intelligente. Elle apporte un vrai plus dans cette histoire et c’est grâce à elle que je peux affirmer que ce livre est un coup de coeur. Tant par ses répliques que par ses actes, elle nous propose des passages courageux, matures voire drôles.

J’aime bien aussi le fait que Félix soit mécano, cela cache les clichés qu’elle doit affronter d’ailleurs et je trouve que c’est une excellente idée. Lowen est aussi quelqu’un d’attachant mais il est plus en retrait comme Evie, l’amie de Félix.

En bref, ce livre casse des codes et nous fait découvrir une jolie romance entre deux personnes qui ont souffert mais qui décident de se laisser une chance d’être heureux. En plus, cela permet de mettre en valeur le métier de pompier dont on oublie souvent les dangers.

Je remercie l’auteure pour sa confiance et vous invite à découvrir son roman juste ici.

Blog les avis de testing-girl

Blog Le monde enchanté de mes lectures

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Le monde enchanté de mes lectures

Lorsque j’ai reçu un message d’Isabelle, même sans qu’elle me donne le résumé, j’étais partante pour découvrir sa dernière parution. Ce n’est pas la première fois que je lis un de ses livres, et chaque fois je suis conquise, alors comment refuser ?

En général, le résumé nous donne un bon indice quand à ce que nous allons découvrir, avec celui-ci, avouez que c’est impossible de savoir ce qui nous attend ! On a l’impression de découvrir le livre sans rien en savoir, quelque part, ce n’est pas plus mal finalement ! Moi j’ai adoré partir sans aucunes véritable information, c’était une totale découverte, tout ce que je savais, eh bien c’est que sous la plume d’Isabelle, je ne pourrais qu’aimer et passer un bon moment !

J’ai un petit conseil pour vous : faites bien attention à tout ce que vous lisez, les petits détails peuvent à un moment se montrer d’une très grande importance ! Parce que oui, vous risquez de vous dire que vous avez loupé un truc quelque part, et en réfléchissant, la réponse vous sautera aux yeux, donc, faites bien attention à chaque petite chose, même celle qui vous semble insignifiante.

Comme dans chacun des livres que j’ai pu lire de l’auteure, il y est question de valeurs telles que le respect, une valeur que moi-même je défend. Par la même occasion, elle nous fait voyager grâce à un superbe décor qu’elle décrit telle un peintre nous parlant d’un de ses tableaux.

Laissez-vous surprendre par la plume d’Isabelle, laissez-vous emporter par ses mots, vous en ressortirez avec l’envie de dévorez ses autres livres, je vous le garantis !

Blog les avis de testing-girl

Blog Notre vie au Canada

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Amélia du blog Notre vie au Canada

De quoi parle Sans peur et sans reproche ?

C’est l’histoire de Félix, une jeune femme, mère célibataire d’une petite fille très vive d’esprit. Toutes deux vivent en pleine Provence, avec leurs animaux : une oie courageuse et un renard roux comme les cheveux de ses maîtresses.  Leur vie tranquille et paisible va être un jour bouleversée par la rencontre de Félix avec un pompier récemment muté dans la région.

La belle Félix sera-t-elle capable de surmonter ses craintes et de laisser derrière elle son douloureux passé pour s’ouvrir à cet homme ? Et quels secrets cache-t-elle ?

Pour le savoir, il faudra lire ce roman !

Mon avis

Contrairement aux deux romans des Citadelles, celui-ci est très court (148 pages version broché) et se lit donc très vite, puisque le style d’Isabelle est toujours aussi fluide. Je pense que je l’ai lu en tout juste une après-midi et une soirée. J’ai beaucoup aimé le personnage de Félix. Encore une fois, l’auteur a su donner vie à cette femme forte, sensible et terre à terre. Elle sait se débrouiller toute seule, n’a besoin de personne, mais en même temps, elle ne tombe pas dans la caricature de la femme sans faille. Elle agit juste avec courage, détermination et beaucoup de résilience. Sur plusieurs aspects, elle me rappelle un petit peu Mona, de la Citadelle des Dragons. Quant à Lowen, le pompier, je l’ai aussi trouvé très attachant avec ses blessures et ce calme qu’il sait transmettre aux autres. C’est un personnage qui apaise et qui rassure.

L’histoire en elle-même est bien menée. Il se passe plein de petites choses, et à la fin du roman, on se retrouve avec une très grosse révélation, presque inattendue (mais j’avoue que je l’avais sentie venir), qui donne à l’histoire un petit quelque chose de plus.

Donc je vous recommande cette lecture pour l’été. Je pense qu’elle saura vous transporter dans cette jolie Provence et vous permettra de vous évader. C’est un roman fort, tout comme Félix, qui vous fera passer par toutes les émotions. Et je trouve qu’encore une fois, on a ici un très bon représentant de ce que l’auto-édition peut offrir !

facilisis Phasellus elit. nunc vel, diam fringilla Praesent