Blog Le Monde De Callistta

Blog Le Monde De Callistta

Chronique du livre  » Sans peur et sans reproche » par Callistta du blog Le Monde De Callistta

Mon avis :

Voici donc mon avis sur le nouveau livre d’Isabelle Morot-sir.

Une lecture qui m’a encore une fois emportée avec elle.

Dans ce livre, on fait la connaissance de Felix, une jeune femme qui tente de se reconstruire avec sa fille.
Elle s’est installée dans un village perdu dans le sud et a reprit le garage du village.

Charline : sa petite fille au caractère bien trempé m’a énormément plu. Une petite fille bien courageuse avec les aventures qui leur arrivent.

Il y a le Beau Lowen : Lowen pompier qui m’a de suite plu avec son caractère, ses idées, son envie d’aider son prochain.

Evie l’amie de Felix : Evie m’a beaucoup fait rire.
Bibliothécaire du village, elle a l’air d’animer sa bibliothèque et de trouver les livres qui correspondent a chaque personne venant à sa bibliothèque.
(je veux la rencontrer, je veux une bibliothécaire comme elle)

 

Tous les deux ont des blessures du passé qui les hantent, alors ce n’est pas évident pour avancé.

Lowen craque complètement pour Felix mais celle-ci freine des 4 fers.
Lowen ne se laisse pas démonté et on verra tout au long de l’histoire qu’il a eue raison de persévérer.

Ce livre parle du passé, de perte d’être cher, d’amour, d’accident de la vie, d’avenir, de féminisme, d’apprendre aux petites filles à ne pas se laisser faire par les garçons plus grands.

Ce livre nous parle qu’avec de la détermination, on peut venir à bout de beaucoup de choses, cela demande du travail, mais cela en vaut la chandelle.

Un roman qui vous emporte, qui vous parle et qui vous fait voyager dans le sud au pays des cigales, un moment d’évasion.

Et puis on ne va pas bouder notre plaisir, Lowen est un pompier qui à l’air bien mignon aux dire d’Evi l’amie de Felix.

Donc cette lecture fut doublement agréable.

Et que dire une fois de plus sur la superbe couverture faite par Towani.

Une couverture de livre qui donne envie de s’installer avec Felix et Charlie et de regarder le soleil couchant sur la garrigue.

 

Blog Le Monde De Callistta

Les lectures de Ninon et Nanou

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Ninon sur sa page Facebook

63 # L’avis de Ninon

SANS PEUR ET SANS REPROCHE ( Isabelle Morot-Sir)

Résumé : Quel est le point commun entre un village de haute Provence, un ancien pompier de Paris, une bibliothécaire, une maman solo et une oie nommée Gladiator ? Le hasard ?

Mon avis : Tout d’abord, je remercie Isabelle pour m’avoir permis de découvrir son roman en avant-première. Je savais, connaissant sa plume, que je ne serais pas déçue et effectivement, j’ai A-DO-RÉ !
L’auteure a pris le parti de ne rien révéler dans le résumé, alors je vais tout de même vous parler un peu des personnages, mais promis, je ne vais pas spoiler l’histoire.
D’abord, il y a Félix, une maman solo, qui élève sa fille Charline. Oui, oui, Félix est une femme, et porte un prénom un peu bizarre, qu’elle explique toujours de façon très ironique. En plus, elle est mécanicienne, un métier soi-disant réservé aux hommes, mais elle excelle en la matière. Avec sa fille, donc, elles vivent dans un petit village de Provence avec leurs animaux de compagnie : une oie ( ! ) hyper protectrice et… un renard ( !? ) un peu peureux. Félix est amie avec Evie, une bibliothécaire qui élève également seule ses deux enfants, dont l’ainé est le meilleur ami de Charline. Lorsque Félix rencontre (dès le 1er chapitre) Lowen, un pompier qui vient d’être muté dans la région, l’alchimie est immédiate. Sauf que chacun porte en lui des blessures qui ne sont pas tout à fait encore cicatrisées, et que leur histoire ne sera pas si facile…
Voilà, donc, pour le contexte.
J’ai bien entendu aimé la plume fluide d’Isabelle qui sait habilement manier les mots pour nous donner des descriptions très précises, notamment de la nature, et on est aussitôt téléporté virtuellement dans le Sud. Le roman est également écrit de manière à ce que l’on puisse bien comprendre ce qui se passe dans la tête de nos deux personnages principaux, mais les révélations sur leur passé ne se font qu’au compte-goutte, un peu comme des morceaux d’un puzzle qu’il faut mettre bout à bout pour enfin admirer l’ensemble. L’auteure est très habile, parce que, tout à coup, à la fin, il y a un retournement de situation qui m’a fait me demander : « mais qu’est-ce qui se passe ? ». Je ne comprenais pas, je me suis demandé si j’avais raté un épisode… et puis, effectivement, un petit détail était passé à l’as, n’avait pas été expliqué, et pourtant, c’était la clé de l’énigme. Bravo, Isabelle, d’avoir réussi à me surprendre de cette façon !
C’est un chouette roman, une jolie romance, qui m’a fait passer un excellent moment (je l’ai dévoré en une soirée) et je vous encourage à le découvrir à votre tour. Il sort le 23 mai, mais il est déjà disponible en précommande sur Amazon.

Blog Le Monde De Callistta

Blog Les lectures d’Angélique

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Angélique du blog Les lectures d’Angélique

 

Mon avis :

Felix, une jeune femme au prénom étrange, élève seule sa fille Charline dans un petit village de haute Provence. Elle a repris un commerce il y a quelques années qui lui permet d’être présente pour sa fille. Elle a fait la connaissance d’Evie qui a racheté la bibliothèque du village. C’est là que les deux mamans solos ont sympathisé. La vie de Felix se trouve chamboulée lorsqu’elle croise le chemin d’un beau pompier, Lowen. Malgré une évidente attraction, Felix se montre réticente à s’engager; Lowen parviendra-t-il à l’apprivoiser ?
Dans ce roman à la fois amusant et tendre, on découvre essentiellement Felix et Lowen; ces deux personnages se rencontrent par hasard et semblent attirés l’un par l’autre dès le premier regard. Tandis que Lowen a envie de se laisser porter par son cœur et de se lancer dans cette relation inattendue, Felix est plutôt sur la réserve. Elle est face à des envies contradictoires dictées par son cœur et sa raison… On devine rapidement des blessures anciennes liées au père de Charline. La jeune femme sait cacher ses émotions derrière un caractère enjoué et pétillant; elle est très surprenante et indépendante mais manque parfois d’audace par crainte de souffrir.  Lowen ne va pas s’avouer vaincu et mettra tout en œuvre  pour séduire Felix, quitte à risquer sa vie en affrontant Gladiator, la terrible oie de garde de la maison ! Cet homme bienveillant saura se faire accepter par la téméraire petite Charline et son chien, qu’en sera-t-il pour l’oie et maîtresse ?
Evie, l’amie de Felix, va tout faire pour la pousser dans les bras de Lowen, estimant qu’elle a le droit d’être heureuse et que le passé ne devrait pas l’empêcher de vivre pleinement. L’extravagante bibliothécaire est un soutien inestimable pour Felix. Ensemble, elles se serrent les coudes. Arrivées toutes les deux dans un petit village avec un projet étonnant, il a fallu qu’elles fassent leur place et montrent leur sérieux.
On s’attache rapidement à tous ces personnages. Leurs différents caractères les rendent uniques et touchants. J’ai adoré Gladiator et Raoul, deux animaux de compagnie atypiques et adorables; à l’image de Felix…
Durant plusieurs mois, nous suivrons Felix et Lowen. Leur jeu de séduction est mignon et drôle. Au-delà de la romance, le récit comporte également du mystère et plusieurs rebondissements dont l’un est inattendu. Ce dernier apporte du suspense et dynamise l’histoire. Ainsi, il n’y a pas de temps mort, on a pas le temps de s’ennuyer. Intrigués, on a envie de connaître l’issue de la relation entre Felix et Lowen, mais aussi découvrir leurs passés douloureux. L’auteure distille les informations petit à petit : cela attise notre curiosité et notre intérêt. Émouvant, ce livre est prenant. Il est question de hasard à plusieurs reprises : le hasard des rencontres, des événements. On peut s’interroger sur le destin : est-ce que tout est écrit d’avance ?
La plume d’Isabelle Morot-Sir est toujours aussi agréable. Elle nous plonge complètement dans l’esprit du Sud de la France grâce à un langage chantant, comme si on y était.
Ma note : 4,5/5
Blog Le Monde De Callistta

Blog voleuse de rêves

Chronique de « Sans peur et sans reproche » par Voleuse de rêve

Mon avis :

/!\ ALERTE COUP DE CŒUR /!\ ALERTE COUP DE CŒUR /!\ ALERTE COUP DE CŒUR /!\

Ce n’est pas la première fois que je lis un livre d’Isabelle et j’adore toujours autant la plume très douce, pleine de détails et d’informations sur l’histoire et les personnages mais également sur ce qui les entoure et c’est quelque chose que j’apprécie particulièrement. J’aime le fait d’avoir un maximum d’éléments pour pouvoir me sentir immergée dans l’histoire et ici on est pas en reste.

L’histoire, une romance contemporaine, est tout ce que j’aime. Une rencontre, un coup du destin, des personnages très fort et attachants au plus haut point, difficile de ne pas accrocher.

J’ai aimé le personnage de Lowen autant que celui de Félix et Charline. Les rôles sont très bien répartis et chacun a sa place dans l’histoire. Je n’en oublie pas Gladiator et Raoul qui sont très attendrissants et apportent un côté « cocon » sécurisant et apaisant pour nos personnages.

Connaître le passé des protagonistes nous aide ici à comprendre leurs différentes réactions mais cela nous fait également sentir plus proche d’eux, comme si on les connaissait et qu’on pouvait interagir avec eux à n’importe quel moment. Ils font partie de la famille, en quelque sorte, le temps d’une lecture.

Chaque détail de ce roman est pensé et cela se ressent parfaitement lors de la lecture car c’est très fluide, comme si, au final, ça coulait de source.

L’intrigue, puisqu’il y en a une, est rondement menée et, pour ma part, je ne m’attendais vraiment pas à ça, je n’ai pas été déçue !

J’aime le fait que le vocabulaire soit riche sans pour autant être compliqué à comprendre. J’ai toujours pris le parti de me passer de dictionnaire lors de mes lectures et encore une fois, c’est un pari réussi (ce qui, disons-le, ne m’étonne pas de la part d’Isabelle ^^). La plume est parfaitement cohérente et ne pose aucun souci de compréhension, aussi bien du point de vue du vocabulaire que de l’histoire en générale.

 

Conclusion :

Ce n’est pas facile d’expliquer un coup de cœur car c’est un sentiment vraiment fort et personnel mais une chose est certaine, j’ai aimé ce livre bien plus que la plupart de tout ceux que j’ai lu ces dernières années.

Je vous recommande ce livre où les personnages ne sont pas toujours gâtés par la vie mais où l’histoire est vraiment prenante et touchante sans être tire-larme et avec une trame de fond des plus agréables.

 

 

odio dolor. adipiscing Aliquam non in sem, mattis eleifend Sed libero