Facebook Les lectures de Ninon et Nanou

Facebook Les lectures de Ninon et Nanou

Chronique de « Unis pour la vie : approuvé par le gouvernement » par Les lectures de Ninon et Nanou

# 120 # L’avis de Ninon

UNIS POUR LA VIE APPROUVÉ PAR LE GOUVERNEMENT (Isabelle Morot-Sir)

💗Coup de cœur pour cette romance dystopique ! 💗

Résumé : Laissez-vous surprendre par un voyage au Bergseeland, enclave saxonne en terre slave. Entre Mer Noire et montagnes, découvrez les charmes authentiques de bières artisanales et de cités médiévales.
Cependant, cette carte postale ne cache-t-elle pas une autre réalité ?
Quel est donc ce Programme, mis en place voilà des décennies par le gouvernement ? Est-il vraiment capable de trouver votre âme sœur ?
Jeune étudiante de 21 ans, Amaryllis en doute. Convaincue ou pas, aura-t-elle le choix d’échapper à cette union avec un inconnu ?

Mon avis : Je remercie sincèrement Isabelle pour m’avoir permis de découvrir son nouveau roman dont le résumé m’indiquait déjà qu’il allait me plaire ^^ Je ne me suis pas trompée. J’ai lu ce roman en une journée, une journée off, celles qui font du bien et pendant lesquelles on peut lire tranquillement sous sa couette sans se préoccuper du reste. Je me suis donc échappée en pensées pour découvrir ce pays qu’est le Bergseeland.
Ça faisait un petit moment que je désespérais de trouver une jolie romance comme je les aime, si rares actuellement. Et j’ai été ravie d’en avoir trouvé enfin une ! J’ai adoré et passé un excellent moment en compagnie d’Amaryllis et Siegfried.
Elle, c’est une jeune fille avec un caractère affirmé, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Lui, c’est un sportif de haut niveau, avec un mental à tout épreuve. Ils vivent dans un pays où un Programme unit des personnes « compatibles » pour le meilleur et pour le pire. Ils se rencontrent donc pour la première fois… à leur mariage. Chacun d’eux est inscrit pour une raison spécifique et espère tirer profit de cette union. Mais comment vivre avec quelqu’un qu’on ne connait pas ?
Ce roman est une très jolie histoire d’amour, mais n’allez pas croire qu’ils obéissent aveuglément à ce Programme. Amaryllis est là pour rappeler à son mari qu’il doit désormais revoir ses priorités. Mais la gloire et la célébrité seront-elles plus importantes pour lui que les sentiments de sa jeune épouse ?
Il y a de très jolies scènes dans ce roman, des moments très romantiques, et la plume d’Isabelle est juste parfaite pour les raconter (ça m’a fait penser un peu à son roman Sans peur et sans reproche). Alors, oui, c’est de la dystopie-guimauve (je reprends les mots de l’auteur) mais je pense que vous l’avez compris : en ce qui me concerne, j’adore ça !
Je conseille ce roman à toutes les âmes romantiques, toutes les fleurs bleues, tous les amoureux de l’amour. Vous ne pouvez pas rater cette jolie romance. Foncez !!!

Facebook Danika Lichtträger

Facebook Danika Lichtträger

Coucou, les Lieblings,?

« Sans peur et sans reproche » d’Isabelle Morot-sir.

Il y a quelques jours sur Twitter, Isabelle Morot-Sir posait une question:
« Et vous, adepte de #lovestory ou pas du tout? »
J’ avais lu, il y a quelques semaines, une nouvelle de cette auteure dans « les gourmandises de Noël » un recueil du club des Indés ( fan de Daryl Delight, lève-toi ! ?). Je n’avais pas assez de matière pour me faire une idée, alors, en petite curieuse, je me suis laissée tenter.
J’ ai a-do-ré ! J’ai retrouvé dans ce roman des valeurs humaines auxquelles je suis attachée, l’amour, le respect, l’affirmation mais aussi l’abandon de soi. J’ai vraiment été touchée par la profondeur des sentiments, qu’ils soient amoureux ou amicaux, sans oublier les extraordinaires compagnons à poils ou à plumes qui accompagnent les personnages.
Il y a de l’action, des rebondissements qui donnent envie de poursuivre la lecture. Les descriptions des situations ou des paysages, loin d’ennuyer le lecteur, le font voyager, rêver.
Le style d’écriture est soutenue et fluide. C’ est un plaisir.
Danika la Sanguinaire peut affirmer qu’elle est conquise par cette jolie balade au pays de la Romance.
Je vous invite à tenter l »expérience.
????/ 5
Merci.

Facebook Danika Lichtträger

Facebook Emilie Lambin

Sans Peur et Sans Reproche, de Isabelle Morot-Sir.

Lu sur les conseils d’une cliente devenue une amie : Marie Voleusedereve alias Étoile Filante.
Moi qui ne lis que des thrillers, je me suis laissée tenter et… purée que ça fait du bien ? !
Un histoire de destins croisés, une histoire d’amour qui vous fait palpiter.

Félix, l’héroïne (oui, au féminin s’il vous plaît), est très atypique et très sensible. Elle est entourée de personnes hautes en couleurs qui vous font sourire malgré vous.
Les moments tendres, drôles et de suspense vous feront passer un excellent moment. Et la plume plus que fluide de l’auteur vous fera dévorer les pages sans vous rendre compte ! La fin est assez inattendue, je m’attendais à une certaine fin mais pas à celle-là, pour mon plus grand plaisir.
Je vous recommande vivement ce roman qui est un véritable bol d’air pur !

Petit clin d’œil perso : mon personnage préféré est incontestablement Gladiator. Je veux aussi une Gladiator à moi ? ! Ceux qui ont lu ou liront ce roman comprendront ?.

 

Facebook un amour de livres

Facebook un amour de livres

Chronique des citadelles T1 & T2 par un amour de livres sur Facebook

? Instant chronique ?

Titre : Les citadelles, tomes 1 et 2
Auteure : Isabelle Morot-Sir
Auto-édition

Résumé :
Cette intégrale comprend deux ouvrages :

« La citadelle des dragons » :
Comment peut-on passer d’une vie fade de secrétaire dans un cabinet notarial parisien, à celle de gardienne d’un pouvoir mythique ? De surcroît au milieu de plaines immobiles, sous un soleil écrasant, dans une citadelle en guerre, parcourue par des dragons et leurs non moins terrifiants dragonniers… C’est bien ce que risque de découvrir Mona à son cur défendant, elle qui meurtrie par la vie ne souhaite plus dans son existence que l’amitié de sa plante carnivore… Et si notre place n’était pas celle que l’on croit ? Et si notre monde en cachait un autre ? Et si notre destin était écrit ?

Tome 1 :
J’avais déjà été emballée par les extraits que j’avais lu, je me doutais que j’apprécierai beaucoup ma lecture, mais pas au point de galérer à me retenir de lire.
J’ai apprécié cette plume si douce, qu’elle nous envoûte dès les premiers mots, la découverte d’un monde si diffèrent du notre, et qui à bien des égards lui ressemble tant. Menée par Mona, je me suis laissé emporter par ce tourbillon dans cette lointaine contrée, terrifiante car différente.
Cette jeune femme bien plus courageuse qu’elle ne le laisse entrevoir au premier abord, a réussi à m’emmener avec elle à la découverte de son aventure. Et quelle aventure ! Des dragons, bazar, des dragons ! J’en veux un ! Mais avant eux, il y a toute cette histoire, effrayante pour notre pauvre héroïne qui n’a rien demandé et qui se demande ce qu’elle fout là. Qui va devoir se battre pour se faire respecter (un minimum) et pour qu’on l’écoute. Qui va devoir subir, affronter, se battre, pour un destin qu’elle n’a pas demandé. Heureusement, tous ne sont pas contre elle, et parmi ces être nouveaux à ses côtés, certains seront un soutien.
Mais il y a une chose que j’ai eu du mal à encaisser, un évènement que je n’aurais pas vu venir, et que j’ai encore du mal à comprendre, même si j’adore ce qui en découle, parce que je trouve qu’il a été mal développé. Je pense que s’il avait plus été exploité, même de pas grand-chose, il ne tomberait pas comme un cheveu sur la soupe, et qu’il n’en serait du coup, bien moins surprenant, mais bien plus logique.

Résumé :
« La citadelle dans la montagne » :
Vingt ans se sont écoulés depuis la guerre. Les rangs des Dragonniers de Terra Draco se sont reconstitués. Comme jadis des centaines de dragons parcourent à nouveau le ciel afin d’assurer la Paix dans le Royaume. Nor’ est l’un d’eux, ou plutôt l’une d’entre eux. Depuis sa mère Mona la gardienne de Crystal, elle est la seule dragonnière. Une fille dans un monde de guerriers ? Comment peut-elle revendiquer sa place dans une société où le machisme est maître ? Quels choix a-t-elle ? Doit-elle nier tout ce qu’elle est ? Accepter de ne jamais pouvoir égaler ses héroïques parents ? Vers où le destin les guidera-t-il, elle et son dragon ? Quel chemin pourra-t-elle prendre ? Soumission ou rébellion ?

Tome 2 :
C’est avec impatience que je voulais retrouver Tar’dva, Mona, leur vie, et leur enfant, ainsi que cet univers que j’apprécie beaucoup.
Pourtant, même si le résumé nous avertit qu’il est concentré sur leur descendance, j’avais l’espoir de voir la famille réunie à plusieurs reprises, que leur route serait intimant reliée, mais ce ne fut pas le cas. Pas autant que je l’espérais, malgré plusieurs références à ces derniers, il est question dans ce tome de l’histoire de Nor’ environ vingt ans après sa naissance.
Et une fois ce détail intégré, ce n’est que du bonheur. J’ai pris plaisir à découvrir Nor’, sa vie, son envie de toujours faire plus, de prouver qu’elle est digne d’être dragonnier, malgré qu’elle soit la première femme dragonnière. Faire partie de l’aventure de Nor’ n’a pas été de tout repos, cette jeune femme au caractère bien trempée sait ce qu’elle veut et quoi faire pour l’obtenir, pourtant, à force de se rebeller, n’a-t-on pas une part de responsabilité dans les ennuis que l’on s’attire ?
C’est ce que nous fait découvrir Isabelle, par sa plume toujours aussi géniale, les aventures ou mésaventures d’une jeune femme qui veut être à la hauteur de son père, et qui pour cela fait un choix pas forcément des plus intelligents. Et pourtant, il va s’en découler toute une aventure qu’elle devra apprendre à gérer, emplie de rencontres inattendues, de choix qu’elle devra faire, de renoncements, mais aussi d’espoir.

 

facilisis mattis massa leo. dolor. id vulputate, ut commodo libero. elementum justo