Blog de Line Marlin

Blog de Line Marlin

Critique « d’une histoire de coquelicot » par Line du blog Line Marlin

 

La chronique d’aujourd’hui change de nouveau de genre. Après l’érotisme et la fantasy, direction la littérature « Feel good » avec « Une histoire de coquelicot » d’Isabelle Morot-Sir.

Avec une dizaine de livres à son actif, Isabelle Morot-Sir n’est plus à son coup d’essai. Vous pouvez découvrir ses différents trésors sur son site internet. 

« Une histoire de coquelicot » sorti en avril 2017, est disponible sur Amazon en version numérique, papier de 164 pages ainsi que sur Youboox.

La couverture a été illustrée par une jeune artiste Tchèque : Soňa Bartkova.

Mon analyse

Isabelle Morot-Sir a une écriture très fluide. Grâce à elle, le lecteur se laisse emporter par le rythme du récit. L’univers d’Améthyste, entre les escapades en forêt avec Poppy le furet et le salon de tatouages, nous est rapidement familier. Le décor est en place.

Le côté « feel good » est là : lecture agréable, moment de détente. Améthyste a un train de vie particulier, mais qui lui convient parfaitement. Elle est heureuse, épanouie.

Puis, la vie n’étant jamais un long fleuve tranquille, une rencontre va venir perturber ce rythme auquel Améthyste tient tant. La romance débute. Pas d’eau de rose ou d’épines. Isabelle Morot-Sir nous propose une romance de coquelicot. Cette fleur sauvage aux pétales fragiles fleurit, bien évidemment, dans les prés, mais aussi le long des tranchées creusées par les soldats et sur leurs tombes.

Ce court roman ne manque de rebondissement et ne se perd pas dans la romance niaise. Notre héroïne aimerait se contenter de découvrir l’amour. Elle devra pourtant affronter des peurs revenues du passé.

Conclusion

Isabelle Morot-Sir est une découverte : une très belle écriture qui nous emmène dans son univers. « Une histoire de coquelicot » est une histoire à la fois touchante et pleine de rebondissements. Une romance « feel good » où une simple rencontre peut venir remettre en question l’avenir auquel on aspirait. Avancer, c’est aussi affronter nos peurs passées.

Blog de Fofie lit

Blog de Fofie lit

Critique d’Une histoire de coquelicot par Sophie du blog Fofielit

 

Voilà un livre qui se lit tout seul ! 

 

Avant même de commencer ma lecture, je me suis arrêtée quelques instants sur la couverture… En total admiration devant Poppy, le furet !

J’aime beaucoup (je rêve d’en avoir un à nouveau) !

 

Dans Une histoire de coquelicot, les personnages sont caractérisés comme je les aime : ils semblent réels! 

L’héroïne, Améthyste – ce prénom ! ♥ – est douée de ses dix doigts, c’est une artiste qui vit à Paris. Elle est un brin asociale mais elle se soigne grâce à ses colloc’. Fille et soeur de policiers, elle met un point d’honneur à ne pas s’amouracher d’un homme exerçant le même métier… La semaine, elle fait les Beaux Arts ; le samedi : elle tatoue ; et le dimanche est dédié à son Poppy, son furet : une vie bien réglée ! 

Et puis sans le vouloir, elle rencontre le beau Tancrède – ce prénom ! (bis) ♥ – et… tout bascule !

 

Parce que la vie est faite de petits rien qui changent tout, parce que la routine ça va bien cinq minutes, parce que l’Homme est fait pour être « à deux »,… Améthyste et Tancrède nous offre, sous l’encre d’Isabelle Morot-Sir, une très jolie romance ! 

 

Ce roman, Une histoire de coquelicot, nous montre que les sentiments ne se commandent pas, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux ! 

 


Il n’y a pas beaucoup de suspens dans ce roman, j’ai vite deviné la fin. Ça n’a en rien  gâché mon plaisir, au contraire… J’ai beaucoup aimé voir comment Isabelle Morot-Sir guidait ses personnages jusqu’au Happy-End, tant attendu ! 

Parmi les neuf romans d’Isabelle Morot-Sir que j’ai pu lire jusque là : il s’agit de mon préféré (suivi par La Fleur de l’ombre) ! 

Blog Le Monde De Callistta

Blog Le Monde De Callistta

Critique faite par Callistta du Blog Le Monde De Callistta

Améthyste est une jeune femme atypique

elle étudie aux beaux arts et le samedi elle fait des tatouages et le dimanche elle part en foret avec son furet.

Un jour qu’elle se promène en foret elle se fait renverser par un cycliste.

Ne se laissant pas démonté elle lui en balance des vertes et des pas mures.

Et ce fameux cycliste se retrouve au salon de tatouage où elle travail.

Tancrède ne la laisse pas indifférente, mais que cache t-il?

Un roman ou les personnages sont humains ou ils ont des doutes des joies des peurs.

Améthyste est la seule de sa famille a ne pas être policier et elle s’est toujours promis de ne pas tombé amoureuse d’un policier. Elle est un peu associable , elle tente de participer à la vie avec ses collocs mais ce n’est pas évident pour elle.

Nous sommes plongés dans une jolie romance et l’on découvre aussi la vie de policier et de leur famille.

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture,

un plaid un café et ce livre pour un dimanche parfait.

Blog de Sophia’s Library

Blog de Sophia’s Library

Critique d’une histoire de coquelicot » par Sophia du blog Sophia’s Library

 

Ce roman est un gros coup de coeur.

Une grande douceur s’émane de cette histoire, c’est une lecture doudou, parfaite pour la saison.
N’étant pas très fan des romances, j’apprécie celles-ci lorsque le style, les personnages sont excentriques, inhabituels.

Améthyste a un style que j’adore, gothique, les cheveux de feu, tatoueuse, elle écoute du Heavy Metal, je ne pouvais que m’attacher à son caractère et ses goûts.
Son quotidien parisien et ses habitudes m’ont aussi beaucoup fait sourire, étant parisienne, je me suis retrouvée dans ses balades, ses matins…

Son petit train-train avec Poppy son petit furet tout mignon et tout poilu, va être chamboulé avec la rencontre de Tancrède, un jeune homme mystérieux, motard, tatoué comme elle et qui va tomber fou amoureux d’elle. C’est une histoire touchante et surtout émouvante.

Cette histoire est si touchante, si vraie et douce à la fois, je suis tombée sous le charme de cette lecture.
J’ai aussi trouvé la plume d’Isabelle très jolie, très sensible, j’ai beaucoup apprécié ses descriptions, elle a un style propre à elle et elle vous emporte dans son univers frais et unique.

J’aime trouver des romances ou des livres que je n’ai pas l’habitude de lire avec un style qui me ressemble, parler de gothiques sans tout de suite assembler ce style à la tristesse voir à la dépression, j’ai trouvé que ça changeait de l’ordinaire et que pour une fois, on pouvait voir le vrai côté de ce style.
Améthyste est enjouée, souriante et heureuse malgré son style qualifié de « sombre ».

Bref, j’ai adoré et j’en redemande encore !!
Ce sera une lecture réconfortante que je sortirai de ma Pile à lire avec plaisir dans les moments les plus propices. J’aime cette mélancolie qui s’émane de l’intrigue.

Merci Isabelle pour cette jolie pépite.

Je recommande sans hésitation.

Blog Le Monde De Callistta

Les Rebelles Webzine indépendant

Une romance feel good, qui fait du bien !!
Par Marie Nel

Une histoire de coquelicot est un beau roman qui se lit très vite tellement il est prenant, il faut dire aussi que la plume de Isabelle Monot-Sir y est pour beaucoup, très fluide, avec ce qu’il faut de descriptions, elle plonge le lecteur dès le début dans l’action et l’embarque le long de cette romance.

Améthyste est une jeune fille tout le temps habillée de noir, pas parce qu’elle est gothique, mais parce qu’elle aime ça ! Elle a pour compagnon Poppy qu’elle emmène régulièrement promener les dimanches. Poppy est un furet bien malin !! Sa jeune maîtresse est issue d’une famille dont la vocation est de devenir policier, son père et sa sœur le sont. Mais ce n’est pas celle d’Améthyste, elle, elle vit pour l’art, elle dessine depuis qu’elle est petite, partout, sur les murs, de l’aérographe pour les motos, etc…c’est donc tout naturellement qu’elle effectue des études à Paris aux Beaux-Arts, et elle travaille le samedi dans un salon où elle est tatoueuse ! Une jeune fille vraiment pas banale, mais très sympathique, ne cherchant pas les histoires, n’aimant pas trop sortir avec ses colocataires, elle préfère la solitude ! Lorsqu’un jour de promenade en forêt, elle rentre en collision avec un VTT, que celui-ci fait une belle chute mais dégrade en même temps les dessins de la jeune fille, celle-ci ne sait pas à quel point cette rencontre va changer sa vie !

Tout comme elle, on a envie d’en apprendre plus sur cet homme, qui vient par hasard se faire tatouer dans le salon où elle travaille, et de fil en aiguille, leur relation va s’approfondir. Mais elle sait très peu de choses sur lui. Ce jeune homme ne s’attendait pas non plus à tomber si amoureux ! Améthyste va même le présenter à sa famille…

Tout au long de ma lecture, je me suis dit, c’est trop beau, il n’arrive rien de spécial, les deux jeunes gens filent le parfait amour, mais rien n’est révélé par l’auteure sur Tancrède, l’amoureux d’Améthyste. Celle-ci pense qu’il travaille dans les assurances, mais n’en sait pas plus non plus. L’auteure ne laisse aucun indice pouvant nous aiguiller sur la vie de Tancrède. J’ai eu quelques doutes…Bien évidemment, quand Améthyste va apprendre la vérité, elle en sera bouleversée, cela fera remonter de trop mauvais souvenirs qu’elle ne voulait pas revivre ! Et on la comprend lorsqu’on apprend le fin mot de l’histoire !

Les personnages, notamment Améthyste, sont hyper attachants, l’auteure fait très bien passer à travers ses mots toutes les émotions présents dans ce roman. C’est touchant, émouvant, parfois drôle, ils sont proches de nous, très humains, ça permet de mieux s’identifier à eux et de s’imprégner de leur histoire, leur vécu et de tout ressentir exactement comme eux ! Une mention spéciale pour un petit personnage qui prend énormément de place dans cette histoire, il s’agit du furet Poppy, il est le réconfort d’Améthyste, il la suit partout, il fait des bêtises…il donne une bouffée d’air pur au roman, des moments de sourire et d’humour importants ! En fait, c’est un roman humain, tout simplement, et c’est très agréable !

Un roman vraiment très beau, une très belle histoire, simple, mais au fond, pourquoi toujours chercher les complications, ça fait du bien de lire un récit positif ! Je découvre en plus une nouvelle auteure, j’en suis ravie et pas du tout déçue, j’aime vraiment beaucoup son style et je serai ravie de découvrir un autre de ses écrits (j’ai découvert des titres très tentants sur sa page auteur !!) Je la remercie pour ce très bon moment passé en compagnie d’Améthyste, c’est un personnage que je n’oublierai pas de sitôt !

tristique Aenean eget eleifend Curabitur neque. et,