Blog Nineties Girl

Blog Nineties Girl

Chronique de « Sans relâche » par du blog Nineties Girl

On dit souvent que la distance est l’ennemie de l’amour ou encore « Loin des yeux, loin du coeur » … Mais parfois le destin fait se rencontrer deux âmes séparées par des milliers de kilomètres mais dont la passion et l’alchimie les réunis pour ne faire qu’une seule et même entité.

 

Résumé :

La lecture est devenue une sorte de refuge et parfois même une vie par procuration pour Eléora, alias Lora pour les intimes, même si elle déteste ce surnom. Cette frénésie pour la lecture a plus ou moins toujours était là chez cette étudiante en 3ème année de littérature, mais ce repli sur elle-même est survenue suite à la perte tragique de son meilleur ami, son amour, son confident …

Noah avait une bonne influence sur Eléora, il l’a poussé au-delà de ses limites, notamment lorsqu’elle démarra son blog littéraire. Désormais, ce blog est la seule chose qui lui reste de lui car depuis que Noah est mort, une partie d’elle a disparu avec lui, la laissant dans sa bulle, loin de tout et de tout le monde, à part sa mère et sa petite soeur qu’elle voit régulièrement. Mais personne ne peut mesurer sa peine et son désarroi …

Les seuls contacts « virtuels » qu’elle s’autorise sont encore ceux qu’elle a avec sa communauté sur ses réseaux sociaux et son blog et c’est tout naturellement qu’Eléora va commencer à chatter avec un jeune soldat américain pour essentiellement parler littérature. Dans cet échange, Eléora se sent protégée par cet écran et ses milliers de kilomètres qui les séparent, mais petit à petit ils découvriront chacun leur tour qu’ils partagent plus que quelques mots sur le net, mais qu’au fond ils ont la même douleur …

 

Avis lecture …

Si vous voulez une histoire touchante et qui vous donne une vraie leçon de vie, ce roman est fait pour vous !

L’auteure Isabelle Morot-Sir nous fait voyager à travers les pays et les continents dans son roman « Sans relâche » où le langage de l’amour est universel. Cette romance est sans conteste une histoire d’aujourd’hui, en évoquant les thèmes des réseaux sociaux et les liaisons virtuelles. On retrouve entre ces lignes la simplicité avec laquelle il est facile de rencontrer des gens du bout du monde, sans réellement se mettre en danger et ne révéler qu’une infime partie de nous…

Néanmoins les vraies histoires et les connexions réciproques sont assez rares. Le fait de proposer une intrigue sur ce genre de relation virtuelle est déjà en soi une romance à part entière où l’on se met à rêver, voire même à fantasmer sur des relations qu’on ne voit qu’au cinéma.

Mais l’intelligence de l’auteure est finalement d’avoir creusé au-delà des apparences et de nous proposer une histoire où les doutes et les traumatismes s’entrecroisent. Notre état émotionnel passe par diverses sensations et sentiments, faisant régner un suspense sans faille jusqu’à nous offrir un final des plus bouleversant.

Ce roman est un coup de coeur et donne à réfléchir sur notre propre situation et nos rêves les plus fous !
Blog passion_livres

Blog passion_livres

Chronique de « Sans relâche » par AuroreKarelle du blog  passion_livres

Début du livre:
« Un frisson imperceptible agitait les houpiers des érables embrasés par la saison, effleurant les cimes flexibles des mélèzes. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« -Où que tu ailles je te chercherai sans relâche et je te retrouverai… »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse. Je remercie Simplement Pro et l’autrice Isabelle Morot-Sir pour leur confiance.

Tout d’abord, j’ai été agréablement surprise par la forme du roman, je ne m’attendais pas à ça mais ça ne m’en a rendu que plus curieuse.

Dans ce livre, on va suivre simultanément Eléora, jeune étudiante en littérature française et blogueuse et Clint, un militaire. Ils se rencontrent via les réseaux sociaux et vont dialoguer par écrans interposés.

Malgré leurs jeunes âges, ils sont tous les deux bien marqués par leur passé. A travers leurs échanges, ils apprennent à se connaitre, à se livrer et la relation qui se met en place casse complètement leur routine. Cours et blog avec tout ce qu’il en découle pour Eléora
et entrainement et déploiement pour Clint, ils deviennent la bouffée d’air frais de l’autre et chacun attend impatiemment les messages de l’autre. De plus, l’un comme l’autre ne se jugent pas.

J’ai beaucoup aimé leur premier rencontre, Clint bousculant le destin.
Au fil des pages, on voit leur relation évoluer d’un simple échange cordial à une amitié puis une belle et unique histoire d’amour.

Ne croyez pas que ce soit une romance fleur bleu, loin de là. Non seulement nos deux personnages doivent vivre avec leurs passés douloureux
mais la vie continue de les malmener. J’ai vraiment trouvé les personnages très touchants et attachants.

Dans ce livre, l’autrice aborde des sujets divers et variés : le deuil, la lecture, la reconstruction de soi, l’amour, l’amitié, la santé.
Isabelle Morot-Sir à une plume juste, fluide, agréable et addictive. Sa description des paysages apporte une beauté au livre malgré la noirceur
de certaines situations.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler. Une lecture très agréable que je recommande.

Chronique d’AuroreKarelle

 

 

Blog Lubies de Filles

Blog Lubies de Filles

Chronique de « Sans relâche » par ReadAlex du blog Lubies de filles

Chronique :

Tamara vit dans Un pays dans lequel on décide tout ce que vous allez faire dans votre vie. on contrôle vos moindres faits et gestes et vos émotions avec des puces que l’on vous implante sous la peau. Cela m’a fait penser un peu « au passeur » car on y contrôle également vos sentiments et tout ce qui s’y apparente.

Les dirigeants contrôlent tout et chaque habitent ne vit que pour vivre ainsi, contrôlée à jamais. Sans un sel moyen de retour à La normal.

Certains « rebelles » tente de fuir cette vie mais un pourcentage peu élevée va arriver au bout de cette tentative.

Tamara est pleine d’ambitions mais les dirigeants vont tout faire basculer ainsi que ces projets de travail.ce n’est pas de son goût et compte bien le leur faire comprendre .

Elle rencontrera Liam , de dix ans sont aîné .. il sera sa bouée de sauvetage , les rencontres qu’elle fera grâce à lui changera sa vision sur bcp de choses . Ensemble ils vont devoir affronter bien des choses .
Au cours de leur péripéties, on va vraiment transpirer avec eux car la plume de l’auteure est vraiment fluide et intriquante ! Une dystopie qu’on a du mal à lâcher, un one shot vraiment bien mener et vous comprendrez rapidement pourquoi si vous partez à la rencontre de Tamara et Liam …

Une lecture vraiment surprenante pour moi, cela me change de mes romances que j’aime tant !

Je remercie Isabelle d’être venue à moi pour me proposer ce service presse que j’ai déguster !

Blog Livres à Croquer

Blog Livres à Croquer

Chronique de « Sans relâche » par le blog Livres à Croquer

Mon avis
Eléora est une jeune femme qui adore lire et qui a mis tout son cœur dans un blog littéraire… Lorsqu’elle reçoit un message d’un certain Clint lui demandant des conseils de lecture, elle ne sait pas comment le prendre : est-ce un nouveau dragueur lourdaud ? Ou veut-il réellement des conseils ?
Au fil de leurs discussions, un lien, d’abord irréel, va se créer entre eux… Jusqu’à leur rencontre ! Une rencontre qui va leur changer la vie !Eléora est un personnage très attachant, elle a vécu des choses très difficile (lui laissant des séquelles à vie)… donc forcément on ne peut qu’être touché par son histoire !
Mais j’avoue que mon chouchou de cette histoire c’est Clint ! J’ai un petit faible pour les hommes en uniforme… alors un militaire, n’en parlons pas ! Et en plus il est incroyablement gentil, attentif et lui aussi trimbale des blessures ! Bref ! Un personnage que l’on ne peut qu’aimer !Avec des personnages aussi attachant, forcément j’ai beaucoup aimé suivre leur histoire !
Il est tout de même vrai que j’ai eu un peu de mal au début car le récit est à la 3ème personne, mais une fois dans l’histoire on la lit quasiment d’une traite.
L’histoire est aussi touchante que ses personnages ! Rien ne destinait Eléora et Clint  à se rencontrer et pourtant grâce à internet et aux réseaux sociaux, il vont faire connaissance et développer des sentiments très fort ! J’ai été très heureuse « d’assister » à leur rencontre ! Une rencontre entre deux êtres blessés par la vie… et qui ne demandent qu’une choses : être soignés !C’était vraiment une belle lecture et une belle histoire que je conseille vraiment de lire !
Je remercie Isabelle Morot-Sir pour l’envoi de cet ebook !
Blog Laetitia’s Life

Blog Laetitia’s Life

Chronique de « Sans relâche » par Laetita’s life

Mon avis :

Deuxième roman que je lis de l’autrice et à nouveau une très belle lecture.

Ici, on va suivre Eleora, une jeune femme férue de lecture et qui est ; tout comme moi et cela aide à l’identification ; bloggeuse littéraire. Un message attire un jour son attention. Il s’agit d’un message de Clint qui lui demande des conseils et elle se questionne sur ses réelles intentions.

Eleora est une jeune femme que j’ai trouvée très attachante et qui a vécu des choses assez dures qui ont laissé leurs traces. Je me suis énormément attachée à cette femme qui est touchante, et dont j’ai envie d’aider. Cependant, il y a aussi Clint. Personnellement, je l’ai bien aimé mais sans plus. Ce que j’ai apprécié chez lui c’est sa gentillesse, sa maturité et son côté brisé par les événements qui lui ont laissés des blessures. Les personnages sont tous attachants et cela permet une lecture plus prenante.

La troisième personne employée dans le roman ne m’a pas dérangée car j’ai eu le sentiment de regarder un téléfilm romantique bien écrit. Bon n’étant pas totalement adepte de ce genre cinématographique, là j’ai adoré. Bien sûr ce n’est que ma vision personnelle du roman. J’ai adoré découvrir la rencontre entre Eleora et Clint que rien ne prédispose à avoir lieu.

Encore une fois j’ai été subjugué par la plume d’Isabelle Morot-Sir que je trouve splendide et efficace.

 

Je m’excuse de la brièveté de la chronique mais j’ai du mal à vous en parler sans spoiler. Donc je vous invite fortement à aller lire ce roman vous allez être captivé par l’histoire et la plume.

 

Blog Chroniques d’une fille atypique

Blog Chroniques d’une fille atypique

Chronique de « Sans relâche  » Par Atypic Girl du blog Chroniques d’une fille atypique

Résumé :

Alors que l’été indien enflamme par sa douceur tout le grand Nord Canadien, un hydravion amerrit sur un lac, surplombé par une cabane. Une jeune femme se tient sur le pas de la porte. Comment la vie l’a-t-elle amenée là ? Que fait-elle dans ces solitudes?
Pourquoi sa tasse glisse-t-elle entre ses doigts, lorsque son regard croise celui du pilote ?

Extraits :

Extrait n°1 :

En cet instant la beauté du présent la submergea. Elle resta là, à se laisser envahir par l’intensité du moment, heureuse de pouvoir aujourd’hui se permettre ce luxe. Heureuse non pas d’avoir oublié, l’oubli n’était pas envisageable, mais de pouvoir vivre en appréciant les cadeaux de l’instant. Le passé était fini, ne lui apportant que douleurs et regrets sur lesquels elle n’avait nulle prise. Le futur, lui, s’étendait telle une terre inconnue noyée de brumes. Seul le présent lui appartenait.

Extrait n°2 :

« Elle ne se lassait jamais de ce panorama, toutefois un froissement inhabituel sur les eaux étales, lui fit froncer les sourcils. Soudain, le son déplacé d’un moteur provoqua l’envol de tous les oiseaux des arbres environnants. Elle se redressa, surprise. Était-ce le jour de sa livraison de provisions hivernales ? Déjà ? Hank n’était-il pas un peu en avance ?

Virant sur une aile en un lent virage d’approche, un petit hydravion rouge vif, amorça une arrivée moins prudente que d’ordinaire. Les flotteurs heurtèrent presque brutalement la surface de l’eau, tandis que l’hélice du monomoteur ralentissait par hoquets. L’avion glissa vers le ponton avec une douceur irréelle. La porte latérale de l’appareil se rabattit, tandis qu’un homme à la solide carrure sautait sur les planches fatiguées. »

Extrait n°3 :

« Elle ne se lassait jamais de ce panorama, toutefois un froissement inhabituel sur les eaux étales, lui fit froncer les sourcils. Soudain, le son déplacé d’un moteur provoqua l’envol de tous les oiseaux des arbres environnants. Elle se redressa, surprise. Était-ce le jour de sa livraison de provisions hivernales ? Déjà ? Hank n’était-il pas un peu en avance ?

Virant sur une aile en un lent virage d’approche, un petit hydravion rouge vif, amorça une arrivée moins prudente que d’ordinaire. Les flotteurs heurtèrent presque brutalement la surface de l’eau, tandis que l’hélice du monomoteur ralentissait par hoquets. L’avion glissa vers le ponton avec une douceur irréelle. La porte latérale de l’appareil se rabattit, tandis qu’un homme à la solide carrure sautait sur les planches fatiguées. »

Mon avis :

Hello everybodyyy !

Merci à l’auteur de me confier son livre .

Je suis au début du livre et ce prologue mygod les gars mais whoa, j’ai envie d’en savoir plus. Je viens de rencontrer le personnage principal : Lora qui en réalité s’appelle Éléora, c’est jeune fille littéraire qui tient un blog tout comme moi, donc je m’identifie immédiatement à elle. Je suis au début du livre et je ne sais pas, je comprends pas trop ce que ça raconte, quelle est l’intrigue. j’avoue être un peu perdue. Je vais me reprendre. Eléora et Clint se parlent à présent sur Twitter, leur conversation commence sur base d’un message anodin que Clint lui envoie. Une amitié virtuelle est-elle sur le point débuter ? À moi de le découvrir.

Il y a tant d’émotions qui me traversent quand je lis ce livre, je sens dans ce livre que les personnages principaux, veulent se reconstruire coute que coute. Cela me donne encore plus envie d’en savoir.

Parlons de la plume de l’auteur, elle est très fluide et se lit très facilement, et puis les descriptions sont très précises et font du bien, elle sont simples mais font du bien à la lecture du livre sans l’alourdir. Je peux qualifier ce roman de roman feel-good parce qu’il nous fait nous sentir bien et puis il redonne un peu la pêche dans le sens où on suit avec délectation les aventures d’Élora et de Clint. On sent l’amour dans ce roman, il est omniprésent mais il fait tellement de bien aux personnages.

Je suis à la fin de l’histoire et j’en ressors mélancolique mais apaisée voilà ce que ce roman m’a inspiré, si vous recherchez une romance feel-good, ne cherchez pas plus loin en voici en une qui vous fera rire, pleurer mais aussi aimer aussi fort que vous le pouvez.

J’étais sceptique au début de ma lecture mais là quelle belle claque ! J’ai adoré ce petit roman! Je lui attribue la note de 18/20. Tant de sensibilité dans un seul livre! J’adore

at sit ante. dictum massa quis leo. venenatis venenatis, ultricies